Magazine Poésie

Petit conte du soir à la fourrière de Besançon

Par Patricia Oudot @adelaidendire

Afficher l'image d'origine

L'ancien ,il bosse à la fourrière

Lui il dit qu'il travaille à la "fous-rien"
Il part de chez lui,quitte le sept zéro au petit matin
Passe chez une copine ,café-câlin
Flo et Gin.. ,elle sauront rien
5h45 ,il est au parking Cassin
Ouvrir la grosse grille ,c'est pas rien
En se baissant, son vieux dos se plaint
Mais ce sera le seul boulot du matin
Faut quand même mettre le costume orange
Y a que cela qui le dérange
Dans ce vestiaire il en a invité des dames
Dans le local des archives que de petites femmes
L'ancien il bosse à la fourrière
Il a un peu mal au derrière
Toute la matinée assis devant son écran
Il en a du boulot à faire,
Sur facebook,faut  faire des commentaires!
Y aura une voiture à enlever peut être
Mais il sont trois ,le plus jeune,il ira faire
Le soir c'est ça qu'il préfère
Les petits caïd lui filent de l'herbe et de la tune
Pour qu'il laisse ouvertes les portes de secours
Y a de la blanche à vendre,faut pas être pris de cours
Il les laisse désossés les voitures volées
Y a pas de mal à se faire graisser la patte,pardi
Dans le parking en sous sol,hors champ de caméra,pas vus ,pas pris
L'ancien il bosse à la fourrière
Pour se faire du blé il a l'art et la manière
Faut dire qu'il a matière,
Une fois que les coffres sont ouverts
Y a qu'à se servir ,sans commentaires!
Il s'en fiche l'ancien ,il est pote avec les bleus
Y z'en font des bringues dans le petit bureau,morbleu!
Personne lui a rien dit pour sa garde à vue du mois de mai
Il peut voler ,violer il fait ce qui lui plait ,plait
Il bosse à la fourrière,à la j'fous -rien ,
Et avec ses quatre potes il rigole bien,L'ancien!
Adelaide


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Patricia Oudot 1334 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine