Magazine High tech

Facebook lance sa marketplace et bouscule les géants du web

Publié le 03 novembre 2016 par Blackhand @sergentweb

Analysant quotidiennement les pratiques de ses utilisateurs, Facebook développe toujours des solutions qui se veulent au plus proche des besoins de chacun. En lançant récemment sa propre marketplace, le réseau social pourrait bien bousculer les habitudes des internautes.

Les échanges et ventes simplifiés sur Facebook

À l'heure actuelle, beaucoup de groupes sont créés tous les jours, sur Facebook, pour troquer ou vendre des objets dans un domaine ciblé. Avec MarketPlace, il est désormais possible de simplement trouver son bonheur sur le géant des réseaux sociaux. En effet, des milliers de produits sont proposés sur la plateforme, pour le moment uniquement disponible aux États-Unis, en Australie, en Nouvelle-Zélande ainsi qu'au Royaume-Uni.

Marketplace, un outil intuitif et facile à adopter

Comme n'importe quel site de vente en ligne, MarketPlace propose des listes de produits sélectionnés selon vos propres critères de recherche : l'emplacement géographique, la catégorie du produit ou encore son prix. À l'inverse, on peut également, par un système de carte, voir les produits " disponibles " dans un rayon proche de soi. D'une façon générale, l'utilisation de l'outil se veut simple et intuitive : pour mettre en vente un objet, il suffit de le prendre en photo, de le nommer, le décrire brièvement puis de choisir un prix. Pour finir, on se localise, on choisit la catégorie du produit et, en quelques minutes, on réalise la publication.

Facebook MarketPlace, le futur concurrent du Bon Coin ?

Dans sa forme, MarketPlace de Facebook se rapproche réellement du concept du Bon Coin, un site web largement plébiscité en France. La relation de proximité, la possibilité de trier par prix et de sélectionner une catégorie de produits sont autant de caractéristiques que l'on retrouve aussi bien sur Le Bon Coin que sur Facebook MarketPlace. À noter que Facebook ne se réserve aucune commission, puisque l'acheteur et le vendeur se contactent et peuvent se rencontrer pour faire l'échange - aucune transaction directe n'est pour le moment évoquée, même s'il peut s'agir d'un projet pour le développement de la plateforme. Facebook utilisera très probablement ce service pour étoffer son offre auprès des annonceurs et donc nous soumettre de nouveaux " contenus sponsorisés " bien ciblés !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blackhand 611 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte