Magazine High tech

Test de Moto Racer 4 sur PS4

Publié le 06 novembre 2016 par Taytay92i @taytay92i

mr4_screenshots_e3_2016_02

Bonjour à tous,

Dans le monde du jeux vidéo, Moto Racer est une licence qui a connu de belles heures de gloire à la fin des années 90. Microids la remet au goût du jour en 2016 avec un 4e opus qui nous laisse un peu sur notre faim, malgré des intentions ambitieuses.

Pour les plus anciens qui s’en souviennent, Moto Racer offrait des sensations de vitesse et de fun alors inégalées. Au volant de son bolide, le joueur parcourait des circuits variés en se tirant la bourre contre la console ou ses amis. De grands moments de rigolade et de pilotage, qui ont marqué une génération. Alors propriété d’Electronic Arts, la licence Moto Racer n’avait pourtant connu que trois opus avant de disparaître.

Grande a été la surprise quand en 2016, l’éditeur franco-canadien Microids nous a offert un nouveau chapitre du jeu. Et l’attente était d’autant plus grande qu’on pouvait espérer une débauche d’effets eu égard aux performances des consoles actuelles comparées à celle de la fin des 90’s. Et malheureusement, ce n’est pas le cas. La faute à une réalisation graphique clairement pas ambitieuse, ou en tout cas pas au niveau des standards actuels. Et la jouabilité relève à peine le niveau.

Et c’est bien dommage, car Moto Racer 4 propose un challenge intéressant et varié. Mode Carrière, Course Rapide, Time Attack, Jeu en Ligne et même un mode en écran splitté très sympa, il y a de quoi ravir les amateurs du genre. Le joueur pourra même choisir d’affronter ses concurrents sur l’asphalt ou la terre, puisque chaque concurrent dispose d’une moto de « route » et d’une moto-cross. Les avatars sont au nombre d’une dizaine et plus pittoresque les uns que les autres (le Power Rangers est mon préféré). Et chacun dispense ses anecdotes savoureuses de routard au fil des temps de chargement. Les motos sont évidemment customisables et peuvent voir leurs performances monter en flèche au gré des victoires. On gagne des points en utilisant par exemple l’option « Wheeling » et le boost.

sokudo
stella

Côté gameplay, on aurait aimé pouvoir s’amuser un peu plus, mais on passe surtout du temps à parcourir les routes en esquivant quelques voitures ou camions. Les autres concurrents sont souvent loin devant et hors d’atteinte, tant la maniabilité n’est pas agréable du tout. C’est bien dommage car on ne profite que rarement de la possibilité d’échapper ses adversaires en les envoyant dans le décor façon Road Rash. Par contre, on admire les effets de flare et les rendus du ciel, souvent très beaux. Passé la déception, et avec un peu de patience et d’obstination, on parvient à gagner quelques courses et à progresser, mais on reste quand même sur sa faim.

mr4-screenshots_august16_-2

Au final, Moto Racer 4 est un jeu sympa et aux possibilités de jeux variées. Mais il est gâché par sa réalisation insuffisante et un gameplay pas à la hauteur. Une petite déception, même si le jeu offre tout de même un challenge intéressant si on s’arme de patience.

6


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Taytay92i 20354 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte