Magazine Poésie

Le corbeau et l'hirondelle

Par Patricia Oudot @adelaidendire

neige qui tombe, flocons, hiver, corbeau

Sentiment versatile,
Au combien volatile
L'amour était il possible
Entre la douce hirondelle
Fille de soleil et de ritournelle
Et le corbeau au cri rauque
Aux ailes sinistres et noires!
Oiseau de mauvaise augure
A la si vilaine figure
Son ramage trop flatteur
Mais au combien menteur
A pu faire un moment illusion
Le temps de quelques saisons
Mais l'hirondelle toute belle
Est retournée sous le soleil
Pour retrouver la lumière
Éteinte par l'oiseau d'hiver
Et laisser la nuit qui perdure
A la vieille pie trop bavarde et à sa vile créature
La faucheuse du diable déjà  murmure..

Adelaide

Belle journée amis et Belami solaire


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Patricia Oudot 1334 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine