Magazine Côté Femmes

[ Citytrip ] Kutch à Carcassonne

Par Clémence @Clemsoup
7 novembre 2016

[ Citytrip ] Kutch à Carcassonne

carca-32

Quand on vous dit Carcassonne, vous pensez Cité Médiévale. Rassurez-vous, moi aussi ! Et pourtant, Carcassonne, c’est aussi sa ville basse, aka la Bastide Saint Louis, et jour de marché, autant vous dire qu’elle mérite aussi sa petite visite !

Tout a commencé par un mail de la SNCF. Le rapport avec la choucroute ? (ou cassoulet pour rester dans le thème !) Eh bien, sachez qu’à l’occasion de la remise en état / au propre / au goût du jour de ses rames Intercités, la SNCF nous a invitées, une petite poignée de blogueuses et moi, à faire le déplacement jusqu’à Carcassonne. Une aubaine pour moi à l’époque puisque je rentrais de 15 jours au Canada et que l’idée de rebouger très vite le we d’après me plaisait. Evidemment l’Office du Tourisme de Carca (ouais maintenant qu’on est intimes, je dis Carca !) s’était associé à cette démarche.

carca_0

Avant ce blogtrip, je n’avais pris qu’une seule fois les trains SNCF Intercités et j’en gardais un si mauvais souvenir que j’avais décidé de ne plus jamais y mettre les pieds, leur préférant ma voiture. Et bien, il n’y a que les idiots qui ne changent pas d’avis, surtout quand on leur met de chouettes arguments sous le nez : rénovation récente, accès pratique et facile des gares en coeur de ville et tarifs raisonnables. Une fois à bord, je mentirais si je disais que je n’ai pas été bluffée par les changements. Déjà, tout est nickel et bien organisé/distribué : local vélo, espace PMR (pers. à mobilité réduite), espace de jeux pour les enfants… Et puis, il y a une vraie impression d’espace qui se dégage des wagons des deux classes, peut-être même plus de la deuxième d’ailleurs ! Bon, on connaitra toujours des divergences côté choix des couleurs la SNCF et moi (agree to disagree !) mais à part ça, le confort est bien là ! Ce sont donc par 1h30 de voyage, agréablement accompagnée et installée, que mon citytrip a commencé !

Lignes Intercités Montpellier Carcassonne : env 26 euros

carca-1

Une fois arrivée en gare de Carca, j’ai vite compris que le programme ne serait pas de tout repos, et j’avoue qu’avec le jet lag + une semaine de reprise difficile j’en ai vraiment bavé, mais j’étais quand même ravie de découvrir cette ville où je n’étais pas retournée depuis toute petite !

Nous avons commencé notre visite par la Bastide Saint Louis, à une petite demi-heure de marche de la Cité. J’ai beaucoup apprécié m’y balader en ce jour de marché. Il faisait beau et doux, et la place Carnot était animée tant par les étals des primeurs et producteurs que par les nombreuses terrasses qui la bordent. J’aime tellement les couleurs qui ressortent et le chahut qui règne sur les places centrales des villes du sud. Tellement typiques.

Toutes ces petites choses ayant grandement ouvert notre appétit, c’est avec plaisir que nous avons rejoint notre table dressée en terrasse de la brasserie A 4 Temps de Franck Putelat, chef étoilé au Michelin.

carca-2
carca-3
carca-4
  
carca-6
carca-11
carca-7
carca-9
carca-10
carca-8

Puis direction les Halles et ses petites guinguettes. On y est arrivé à l’heure de l’apéro, on aurait difficilement pu faire plus authentique comme immersion dans la vie de la ville.

carca-15
carca-16
carca-13
carca-18
carca-17
carca-12
carca-19
carca-20
carca-21
carca-22
carca-24

C’est donc le ventre plein et la tête un poil troublée par mon verre de vin que nous nous sommes mis en chemin pour la Cité.

Nous avions rdv avec un chevalier prénommé Jean-François Vassal (ça ne s’invente pas !). Il nous a appris quelques funs facts sur la vie d’antan, a volé dans les plumes de nos idées reçues (par Hollywood majoritairement) et nous a gentiment initiées aux techniques de combat médiéval. On sentait beaucoup de passion pour ce qu’il faisait et si je ne suis pas le meilleur public de ce genre d’exposé, je dois dire qu’il m’a fait rire, a réussi à capter mon attention et je le recommanderai à tous ceux désireux d’apprendre sur cette période ou d’ouvrir de façon ludique cet univers à leurs enfants.

Pour prendre contact avec notre chevalier, c’est par !

Notre visite s’est évidemment poursuivie et finie (vite vite !) par la visite des remparts et des rues de la Cité. Je n’étais plus trop attentive aux anecdotes et informations délivrées par notre charmante guide mais les photos parlent d’elles-mêmes.

carca-25
carca-35
  
carca-27
carca-30
carca-28
carca-33
carca-69
carca-70
carca-36
carca-37
carca-39
  
carca-40
carca-41
carca-42
carca
carca-44
carca-46
carca-45
carca-48
carca-50
carca-47
  
carca-51
carca-52
carca-54
carca-55
carca-56
carca-57
carca-58
carca-49
carca-59
carca-60
carca-61
carca-62
carca-65
carca-66
  
carca-67
carca-68
carca-26
Retour en train, toutes un peu cassées et un peu plus calmes qu’à l’aller. Personnellement, j’en ai profité pour apprendre à connaître ma voisine de rangée Sigrid aka Ettisi. Une jolie rencontre.

Merci aux autres coupines blogueuses pour leur bonne humeur et les rires partagés .. Marie – A Day in the World, Olivia – La fille de l’Encre, Maguelonne – Les Chroniques de Myrtille et Caroline – Une Pintade à Montpellier que j’ai eu enfin le plaisir de rencontrer en vrai de vrai !!

Merci aussi et surtout à la douce Séverine Grimaud, la gentille organisatrice de ce Citytrip, au très sympathique Olivier Varoqueaux de SNCF Intercités qui nous en a appris beaucoup sur les dernières innovations et nouveautés de notre réseau de chemin de fer français et enfin, à notre guide, la très charmante et loquace Sarahi Seguy et son accent chantant de l’Office de Tourisme de Carcassonne.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Clémence 1430 partages Voir son profil
Voir son blog