Magazine Info Locale

festina lente

Publié le 08 novembre 2016 par Pjjp44

festina lente     photo source
  
Toutes voiles dehors.
Toutes voiles: de l'or
 mais encore faudrait-il s'entendre sur la richesse tant convoitée
et les moyens pour y arriver.
 Alors bien sur, on peut s'agglutiner sur des quais vendéens et rêver en regardant filer les possesseurs de clés  pour serrures d'espaces  du possible- impossible... prenant tous les risques pour satisfaire nos frustrations  de terriens du quotidien; admirer ces costauds  grands pourvoyeurs de nos libertés sous procuration.
Bien sur.
Bien sur, et avec l'aide de médias aussi surdimensionnés que le sont des monstres de la technologie répondant aux doux noms de : "Banque populaire"," Edmond de Rothschild", "Maitre coq", "Hugo boss" "La mie câline"...
Bien sur.
Pourquoi bouder le plaisir d'un capitalisme décomplexé à la force du poignet?
Loin de moi l'idée de ne pas reconnaitre aux marins de l'inaccessible (pour le commun des mortels), le sacré courage qu'il faut avoir et les tripes bien accrochées, pour combattre des mers déchainées et des Caps sous le vent...
Bien sur.
festina lente
Seulement, ringard que je suis, mes fantasmes d'émancipation se sont arrêtés dans le ptit cimetière du Bono devant la tombe de Bernard Moitessier,  dont j'ai dévoré tous les bouquins , après avoir eu la chance de rencontrer- tout gosse- un de ses potes: Jacques-Yves le Toumelin aussi génial, bourru et déjanté que lui.
festina lente Ces types là, envoyaient promener les paillettes et les honneurs. Ils étaient habités et ô combien...
par les sirènes des hauts fonds, guidés par les albatros, torchés au Cap Horn (mais pas que) sans satellites ni informatique, s'en remettant à leur sextant et à leur sens profond du respect des océans et des Hommes, debout sur le pont ou assis en tailleur à papoter avec leur âme.
festina lente
Pourtant, des héritiers, des disciples, même sans le savoir, il en existe encore et toujours; et là je ne cause pas- quoiqu'ils en disent-  des pontes de la société du spectacle sur l'eau . Non, non, je veux parler des sans grade , ni sponsors, des bricoleurs géniaux et artistes délicats comme (par exemple) ceux de"Festina lente"
"hâte toi lentement" tout le contraire, des avaleurs de trophées , médailles et champagne giclant à gros bouillon à l'arrivée.
à suivre par ici
ex voto:
Merci beaucoup à l'inconnu(e) qui en glissant gentiment dans ma boite aux lettres le numéro d'octobre de la revue SILENCE
m'a permis de découvrir outre cette belle revue , une géniale aventure humaine.



festina lente
festina lente   photos source
"Dieu a créé la mer et il l'a peinte en bleu pour qu'on soit bien dessus"
Bernard Moitessier
P.S.:
Bien sur,
:on peut remplacer Dieu par: qui on veut, c'est d'ailleurs ce que j'ai fait  moi-même personnellement depuis un certain temps
 déjà...
Bon vent! 
festina lente festina lente
festina lente
festina lente festina lente

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pjjp44 391 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine