Magazine High tech

Google Chrome pénalisera les sites en HTTP dès 2017

Publié le 08 novembre 2016 par Blackhand @sergentweb

À partir de janvier 2017, le navigateur Google Chrome qualifiera de " non sécurisés " les sites en HTTP qui demandent des informations confidentielles comme un mot de passe ou des coordonnées bancaires. Une première étape qui devrait contribuer à la diminution d'adresses URL sous le format " HTTP ", encore dominant.

Le HTTP, dangereux pour vos données personnelles

La mise à jour Chrome 56, prévue pour 2017, affectera plusieurs sites web dont les pages d'authentification ou d'inscription des coordonnées bancaires sont encore en HTTP. Concrètement, ce type de page sera considéré comme " Non sécurisé ". L'objectif est d'encourager les administrateurs des sites Internet à basculer vers le HTTPS, mieux considéré par Google, notamment parce qu'il permet de protéger la vie privée de l'internaute. Le géant du web a déjà pris des initiatives pour favoriser le HTTPS, puisqu'il améliore le référencement des sites utilisant ce type de page.

Mozilla, avec son projet " Let's Encrypt ", encourage également les utilisateurs à se fier aux pages HTTPS plutôt qu'aux autres.

Une pénalisation de plus en plus importante des sites en HTTP

Aujourd'hui, quand vous vous authentifiez via Google Chrome sur une page en HTTP, vous voyez simplement l'URL de votre site précédée d'un " i " entouré. À l'horizon 2017, la nouvelle mise à jour inclura un " Not Secure " derrière le " i " entouré, ce qui sera visuellement plus impactant.

Par ailleurs, Google annonce une pénalisation progressive de tous les sites HTTP, y compris ceux qui ne demandent aucune information personnelle - ni authentification ni coordonnées bancaires. Sur le navigateur, le " Not secure " pourrait éventuellement devenir de couleur rouge, pour alerter encore plus l'internaute et l'encourager, finalement, à quitter la page.

Pour les gérants de sites dont aucune page d'authentification ou de paiement n'est en HTTPS, il devient primordial de revoir sa stratégie pour éviter, en 2017, de voir augmenter son taux de rebond. En effet, l'affichage dissuasif de Google Chrome pourrait bien encourager les internautes à quitter les sites qualifiés de " Not secure ".

Pour estimer le prix de création d'une boutique en ligne sécurisée, vous pouvez utiliser l'outil gratuit de Sergent Web.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blackhand 611 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte