Magazine Conso

GREEN WISH – Permaculture et enfants

Publié le 17 octobre 2016 par Emmma @bloglesmainsdor

J’ai rêvé d’une école publique perdue dans la campagne.
Au milieu des marelles et autres terrains de jeux, trônait un gros carré potager. C’était le printemps, on commençait à voir pousser des cosmos et des pieds de tomates. Un peu plus loin bien alignée une rangée d’haricots verts et de salades et non loin de là un bac à compost.
Sur le côté trônait un grand tableau sur lequel on écrivait les tâches : qui devait arroser les plants à tour de rôle, les récoltes, les moments de partage avec les parents, les choses à faire la semaine suivante.

1540-1

Cette transition écologique elle coule de sens pour moi et j’ai déjà hâte que mon petit jardinier me rejoigne à l’extérieur… mais elle se révèle parfois complexe à mettre en place au sein même des institutions scolaires.
Pourtant rien de mieux qu’un terrain de jeu comme le potager pour aider à la concentration, au calcul, à la biologie… une vraie mine d’or de savoirs en plein air et à la portée de tous.

Au delà de ça la permaculture ce n’est pas que des buttes et du paillage, cela permet de prendre le temps une fois de plus… ce temps précieux pour apprécier les moments simples, faire comprendre aux enfants les enjeux de notre terre, la biodiversité et comment façonner un écosystème exemplaire et respectueux pour les générations futures…

4d3cdf4a923327405ee3da4bc0d940cd

En pratique
Je crois que tous les parents ou grands parents qui ont un jardin ont déjà réussi sans mal à attirer la progéniture au potager. Tellement de choses à faire et à construire pour les petites mains…
En ville sur les balcons, une petite jardinière ou deux pour attiser les curiosités dans un espace qui leur est destiné, c’est leur petit coin jardin.
Planter, arroser, pailler, gérer le compost…

Je reprends cette citation du blog de Laure, une maman qui pratique le homescooling :
« Les enfants apprennent à jardiner en jardinant, tout simplement. Le potager est aussi l’occasion de trouver de magnifiques modèles de dessin pour l’étude de la nature : avec un simple carnet, un crayon et de l’aquarelle nous tentons parfois de copier un plant de pois, un fraisier…

C’est aussi l’occasion d’aller voir ce qui se fait ailleurs, en allant visiter un jardin remarquable ou une exploitation agricole. »

Les écoles alternatives
Au sein des écoles alternatives l’enfant beigne naturellement dans cette culture « maraichère ».
Aujourd’hui, il existe en France près de 700 écoles se revendiquant des pédagogies dites « nouvelles ».

L’école primaire Caminado que l’on cite si souvent pour exemple est une école qui a ouvert en septembre 2013 au chateau Saint Féréol à Menglon dans la Drôme. Elle reprend les grands principes de la permaculture et axe ses projets pédagogiques autour des fondements essentiels : consommation, gestion des déchets, problématiques du sol, de l’eau… pour former des futurs citoyens responsables.
A découvrir en vidéo ci-dessous :

Au niveau local, un petit groupe de parents souhaite monter une école alternative dans le pays de Retz. Ils ont un projet bien défini et ont besoin du soutien de tous ; rendez-vous sur leur site pour en savoir plus.
Et près de chez moi c’est aux Sorinières qu’à ouvert à la rentrée une autre école alternative Graine d’explorateur, rendez-vous sur la page Facebook de l’école pour suivre leurs douces actualités.

Pour aller plus loin 

Et vous comment appréhendez-vous le jardin avec vos enfants ?
Quels sont vos petits rituels en famille au potager ?

render_interior


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Emmma 1717 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte