Magazine Bourse

Trouver la mise de fonds de sa première maison

Publié le 08 novembre 2016 par Fabien Major @fabienmajor

Récemment au Sommet de la construction de l’APCHQ, on a mis en évidence le frein le plus important à l’accession à la propriété des jeunes Québécois de 18 à 34 ans. Il est très difficile pour les jeunes de la génération Y de réunir les capitaux nécessaires pour financer la mise de fonds pour l’achat de sa première résidence.

D’ordinaire, on doit trouver 20% de la valeur de la maison désirée. Dans le pire des scénarios, on doit faire assurer son prêt par la SCHL et moyennant une prime assez juteuse, on parvient à ses fins avec 5% de mise de fonds. Comme la valeur médiane des condos et des maisons ne cesse d’enfler, même le 5% devient inaccessible.

Ainsi, pour un condo de 240 000$, il faut avoir 48 000$ (20%) de capital. En passant par la SCHL, le ticket d’entrée ne sera que de 12 000$ (5%) mais, cette assurance-prêt vous coûtera 8208$. Ce montant sera intégré dans votre hypothèque et amorti selon le terme choisi. Vous comprendrez que ça augmentera significativement les mensualités.

Mythes immobiliers tenaces

Pour concrétiser votre rêve immobilier, il faut cesser de vous bercer d’illusions.

« En payant un loyer, je jette mon argent par les fenêtres! »

« On peut être propriétaire pour un paiement identique. »

« Un condo, c’est un investissement. »

Les affirmations du genre sont truffées de mensonges ou d’exagérations. Voici la réalité : se loger, c’est avant tout une dépense! A moins de sous-louer, votre achat rapportera très peu de capital à long terme.  Enfin au Québec, selon la Fédération des chambres immobilières (FCIQ) en comptant la mise de fonds, il en coûte en moyenne 60% de plus pour posséder son logis que de le louer. Cela EXCLUT les taxes foncières et scolaires, rénos et extras en tous genres.

Donc, on comprend que pour s’offrir une résidence vous devez avoir les reins solides.

Votre plan pour épargner 22 000$

Pour épargner 22 000$ en trois ans, vous devrez être discipliné. Respectez les étapes suivantes et vous réussirez.

-Payer entièrement vos dettes de cartes de crédit

-Établissez un budget serré et respectez-le

-Faites un plan à deux. Avec 2 salaires, ça va bien plus rapidement

-Déterminez votre prix cible et épargner systématiquement chaque semaine 50$ chacun

-Prévoyez une somme pour les imprévues (5% additionnel)

-Démarrez un plan de prélèvement automatique dans un portefeuille modéré de qualité. Identifier les fonds de premier quartile et/ou 4 et 5 étoiles Morningstar.

-Servez-vous du REER et du RAP

-Prenez votre retour d’impôt du REER (après déduction) et replacez-le dans un CELI

-Ciblez les promoteurs et municipalités qui offrent des promotions et incitatifs d’accès à la propriété. Cela peut prendre la forme d’un rabais de taxes, d’un retour de capital, ou d’une mise de fonds réduite.

*Mon exemple tient compte d’un dépôt automatique combiné  de 100$ par semaine, d’un rendement moyen annuel de 4% et d’un retour d’impôt sur cotisation REER de 35%.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fabien Major 12992 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte