Magazine Société

La Seconde Guerre racontée par Max et Léon, le premier film du "Palmashow"

Publié le 19 novembre 2016 par Podcastjournal @Podcast_Journal
Rédacteurs et stagiaires: cliquez sur cette barre pour vous connecter en back-office de la rédaction! Recherche par tags (mots-clés) Recherche d'évènements (agenda) Ils nous font rire depuis près de 10 ans sur le web et à la télévision, les deux comédiens du "Palmashow" démarrent leur saison avec un nouveau format qui ne leur ressemble pas. En effet, ils se sont lancés cette année dans la production de leur premier long métrage: une comédie à multiples rebondissements pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le film raconte l’histoire de deux amis d’enfance qui tentent tant bien que mal d’échapper aux combats de '39-'45. Couards, paresseux, et un peu simples, ils fuient le front et traversent une succession de péripéties plus loufoques les unes que les autres. Finalement, ils vont trouver un sens à leur désertion tout en conservant leur amitié de toujours.

Grégoire Ludig et David Marsais, amateurs de sketchs Youtube en format très court (environ 2 minutes) ont relevé le défi d’un plus grand challenge en s’attaquant à un film d’1h38. Il y a deux conséquences à cela: travailler sur un scénario d’un format beaucoup plus long mais aussi adapter leur adresse à un public plus large.

C’est pourquoi on peut comprendre certains choix scénaristiques comme les clins d’œil et nombreuses références à d’autres films connus (de lourdes similitudes avec "OSS 117" par exemple). On conçoit aisément l’intérêt de réemployer une recette qui marche… Mais c’est aussi un peu décevant. On aurait aimé y trouver davantage la plume du légendaire "Palmashow" et son audace renversante: l’authentique gag qui vire à l’absurde ou la boutade non politiquement correct.

En bref des aventures un peu lisses pour nos braves Max et Léon… mais prometteuses! Ce film est un très bon divertissement pour le grand public français. L’œuvre est multi-générationnelle, drôle et s’adresse à tous, ce qui était certainement les objectifs principaux des acteurs-scénaristes. En ce sens, pari gagné, c’est réussi. Vous passerez un très bon moment en le visionnant. Et si le film manque encore un peu d’audace, il ne fait aucun doute qu’après ce premier succès au box-office, Grégoire Ludig et David Marsais sauront à nouveau nous surprendre dans leurs prochaines aventures cinématographiques. On leur fait confiance.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Podcastjournal 108031 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine