Magazine Science

Où est le quantum d'énergie accélératrice de l'électron sur son orbite ?

Publié le 20 novembre 2016 par Feydharkonnen

Bonjour à tous,

En 1904, Hantaro Nagaoka, qui travaillait sur une représentation du modèle atomique, avait prévu que le proton serait très massif et les électrons, très peu "lourds", orbitant autour de lui sur le modèle de Saturne et ses anneaux, électrons maintenus par des forces électrostatiques.

Où est le quantum d'énergie accélératrice de l'électron sur son orbite ?

Puis Rutherford, après lui, a amélioré ce modèle, remplaçant la comparaison par le modèle du Soleil et des planètes, modèle théoriquement plus juste puisque les planètes ne peuvent se toucher, comme les électrons.

En très peu de temps, Niels Bohr a amélioré ce modèle en précisant qu'un électron peut passer d'une couche à une autre en émettant un quantum d'énergie: le photon.

[b]Ci-dessous: schématisation du modèle circulaire de l'atome de Bohr
[/b]
[bleu]Jusqu'ici tout va bien... Mais ces 2 derniers illustres personnages se sont contentés de reprendre le concept de Nagaoka, selon lequel "les électrons sont maintenus en place par des forces électrostatiques" (Bohr a ajouté: forces centripètes).[/bleu] 

Où est le quantum d'énergie accélératrice de l'électron sur son orbite ?

Cela revient à dire que les bananes sur le bananier sont maintenus par des forces bananiques !

Et ce qui a aggravé le maintien de cette Lapalissade incroyable, c'est le fait que les physiciens eux-mêmes ont abandonné le modèle atomique planétaire de Rutherford et de Bohr, par le modèle quantique qui prétend que l'on ne peut déclarer que les électrons tournent, puisqu'on ne peut dire où ils se trouvent à un instant donné !

Ainsi, la porte était ouverte à l'abandon de toute recherche sur l'origine du paradoxe du maintien des électrons sur leur orbite respective, alors même que l'on s'apercevait qu'ils ne subissent pas d'accélération centrifuge (car un électron en accélération "artificielle", se met à "briller", et en conditions normales, il ne brille pas).

[bleu][b]Où est passé le quantum d'énergie de l'électron correspondant à l'accélération sur son orbite ?[/b]
[/bleu]
On ne peut traduire l'absence de quelque chose par la présence de quelque chose d'autre que l'on a pas défini (.. la force électrostat.).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Feydharkonnen 388 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte