Magazine Culture

Critiques Séries : The Walking Dead. Saison 7. Episode 5.

Publié le 21 novembre 2016 par Delromainzika @cabreakingnews

The Walking Dead // Saison 7. Episode 5. Go Getters.


Ce que je trouve d’étrange avec cet épisode c’est qu’il prend le chemin inverse de pas mal d’épisodes de The Walking Dead. La série a souvent tendance à débuter les épisodes avec des cold-open à se damner. C’est souvent de grands moments qui permettent à The Walking Dead de sortir un peu de son cadre, de ses intrigues, pour s’éclater et se rapprocher au plus près du comics. Mais « Go Getters » nous offre un cold-open assez décevant. Mais ce qui est plus étonnant c’est la capacité de cet épisode à s’améliorer au fil du temps qui passe. Le début est assez ennuyeux et médiocre, mais la seconde partie de l’épisode donne un rythme différent à son histoire. Je sais que je me suis fait harponner pour avoir dit que le premier épisode de la saison était mauvais alors que le rythme était plutôt bien trouvé et que la mise en scène Tarantinesque de la chose donnait un certain cachet à l’ensemble. Mais ce que je reprochais à The Walking Dead c’était la vacuité de l’histoire, de ce qui nous était conté. « Go Getters » est différent car si l’épisode démarre très mal, petit à petit à parvient à changer. Alors que la saison évolue, le vrai problème actuellement pourrait être de s’ennuyer complètement et devant cet épisode, il y a pas mal de moments où l’on a envie de soupirer, de bailler, en somme de partir et de revenir pour la semaine suivante. La mort d’Abraham et de Glenn étaient choquantes sur le moment et ce dont on est en train de se rendre compte désormais c’est que leur mort n’a servi à rien.

L’impact que ces deux morts devait avoir sur The Walking Dead est sacrément décevant. Peut-être car au moment où nous sommes, après sept ans, la mort a perdu de son impact dans la série. A force de penser que seule la mort peut choquer et donc servir le cliffangher et la tension de The Walking Dead, tout cela est devenu trop banal. Pas suffisamment original en somme. Mais cet épisode parvient aussi à changer un peu la donne de départ grâce notamment à Gregory incarné par Xander Berkeley. Cet acteur est parfait et s’inscrit plutôt bien dans la lignée des acteurs et actrices qui ont fait une apparition dans The Walking Dead. Le problème malgré tout c’est que l’acteur est sous exploité car le scénario est très limité et ne parvient donc pas à utiliser suffisamment intelligemment le talent de l’acteur. Pourtant, son personnage a du potentiel pour réellement devenir intéressant dans l’histoire, mais The Walking Dead passe son temps à chercher ce sens qu’elle veut lui donner. Dans un registre légèrement différent, la série parvient à délivrer une séquence zombie-soue assez sympathique dans son ensemble, mais Sasha et Maggie font perdre un peu de temps au téléspectateur. Ainsi, cet épisode est très mal équilibré malgré de bonnes idées. C’est sans parler de Carl dont l’intérêt à ce moment reste assez difficile à cerner.

Note : 4.5/10. En bref, malgré de bons éléments, l’ensemble a un peu de mal à décoller…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte