Magazine Société

Bipartisme

Publié le 21 novembre 2016 par Christophefaurie
J'entends beaucoup de gens dire leur hostilité à la notion de primaire. Mais cela nous évite de nous retrouver, à l'élection, face à des candidats rejetés par l'électorat. Le plus curieux est à quel point nous devenons similaires aux USA. Le bipartisme s'est installé progressivement. Et maintenant nous avons des primaires. Quelles peuvent en être les conséquences ? 
En 2005. M.Bayrou l'aurait emporté face à M.Sarkozy et Mme Royal. Mais il ne pouvait pas passer le premier tour des élections. Peut-être parce qu'il n'a pas vu arriver M.Fillon, M.Juppé a oublié ce précédent. Il est possible que la France préférerait être gouvernée au centre, mais le bipartisme l'amène soit à droite (on parle d'un électorat de "notables" en ce qui concerne M.Fillon) soit à gauche. 
En est-il de même aux USA ? Une différence entre eux et nous est l'indépendance de leurs élus (sénateurs notamment). Ils se déterminent en grande partie en fonction de leur intérêt propre. Il n'y a pas réellement de parti (au sens parti communiste du terme). Allons-nous bouger dans cette direction ? Le bipartisme n'existe pas ?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1652 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine