Magazine Informatique

En voulant économiser de l’électricité, elle tombe gravement malade !

Publié le 21 novembre 2016 par Leblogaplusieurs

Toutes les économies ne sont pas bonnes à faire, et Catherine, une habitante de la région nantaise qui vient de passer quelques jours à l'hôpital, l'a appris à ses dépens !

En effet, influencée par les campagnes d'économie d'énergie, et surtout soucieuse de réduire sa facture d'électricité, elle a fait le tour de sa maison, un calepin à la main, pour noter toutes les sources d'économie possibles. Cela faisait déjà longtemps qu'elle avait bénéficié de ses ampoules LED gratuites, qu'elle ne laissait plus l'installation audiovisuelle du salon en veille et qu'elle avait isolé ses murs et ses fenêtres. Cette fois-ci, elle s'est concentrée sur sa plomberie, les sanitaires et la cuisine.

Isoler les tuyaux

Après avoir isolé ses murs, elle a donc posé des gaines isolantes sur ses tuyaux d'arrivée d'eau, pour limiter la déperdition d'énergie. C'est normalement réalisé lors de la pose de la couche d'isolation murale. Néanmoins, dans les maisons et les appartements anciens, comme ceux de Catherine, il y a de nombreux tuyaux qui ne sont pas encastrés. La solution est simple : on trouve dans tous les magasins de bricolage des manchons d'isolation en caoutchouc ou en polyéthylène extrêmement faciles à poser. Ces manchons sont en effet fendus dans le sens de la longueur, il suffit de les découper à la bonne dimension. Simple, mais un peu fastidieux !

Changer de lave-vaisselle

Pour optimiser la consommation de son lave-vaisselle, elle a avait le choix entre :

  • racheter des assiettes et des verres, pour attendre plus longtemps entre deux lavages, que le panier à vaisselle soit plein
  • acheter un nouveau lave-vaisselle, qui peut fonctionner en demi-charge

La deuxième option lui permettait d'avoir une machine A++, nettement plus économique et moins bruyante que la précédente, qu'elle pouvait aussi programmer pour faire des lavages la nuit, aux heures où l'électricité coûte le moins cher.

Traquer les gaspillages dans la salle de bains

Tout a bien commencé avec le changement de la pomme de douche, pour avoir un débit moins important. Le débit est compensé par des trous plus petits et plus nombreux, qui répartissent aussi bien l'eau. La différence n'est pas perceptible, l'économie d'eau, et donc d'eau chaude, réelle.

Eau chaude... c'est là que Catherine a eu la mauvaise idée de vouloir trop baisser la température de son chauffe-eau. Cela l'énervait de devoir toujours rajouter de l'eau froide avec le mitigeur, pour ne pas être brûlée. Elle trouvait complètement idiot de chauffer son eau pour la refroidir ensuite.

Au lieu de consulter les fiches techniques d'un site spécialisé, comme par exemple http://www.maison-energy.com/, elle a simplement regardé le thermostat de son chauffe-eau. Il était réglé sur 55° (comme l'exige la législation) et elle a donc décidé de descendre la température à 40°, largement suffisant pour une douche bien chaude même au coeur de l'hiver !

En dessous de 50°, un ballon d'eau chaude devient un nid à bactéries !

Au début, Catherine a pris sa fièvre et des diarrhées pour les symptômes d'une gastro hivernale. Mais quand elle a commencé à avoir des vertiges, elle est allée consulter. Il a fallu plusieurs examens pour découvrir qu'elle était atteinte de légionellose, une maladie potentiellement très dangereuses, dont la bactérie prolifère dans les eaux chaudes... pas trop chaudes !

C'est pourquoi un décret oblige, depuis 2005, les fabricants à pré-régler la température d'un chauffe-eau à 55° C. En dessous de 50°C, et plus la température est faible, plus le risque de prolifération bactérienne est élevé.

Malgré la volonté d'économiser l'énergie, une eau tiède dans la salle de bains n'est pas une bonne idée !

- Profitez de l'offre d'essai et téléchargez votre premier livre audio gratuitement !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Leblogaplusieurs 11175 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine