Magazine High tech

Comprendre les blockchains en 2 minutes

Publié le 24 novembre 2016 par Blackhand @sergentweb

En plein essor, la blockchain, une technologie particulièrement sophistiquée, devrait faire parler d'elle à l'avenir. Déjà omniprésente dans le monde de la finance, cette notion est encore incomprise par de nombreuses personnes. Nous vous expliquons ici le principe de la blockchain.

Définition de blockchain et différences avec le bitcoin

Traduit en français par " chaîne de blocs ", le terme blockchain désigne une technologie à part entière. Tout comme Internet, elle permet de conserver un maximum de données à coût extrêmement bas - le tout de façon décentralisée. Faisant office de livre de compte, la blockchain permet à l'utilisateur de connaître tous les échanges effectués en temps réel et reste impossible à falsifier : elle se fonde sur un système cryptographique de validation avant chaque transaction, ce qui évite toutes les fraudes.

On peut penser que la blockchain est similaire au bitcoin. Concrètement, ce dernier est une application de la blockchain elle-même. En effet, le bitcoin utilise la blockchain pour rendre les transactions visibles et crypter les données.

Les différents usages possibles de la blockchain

Spontanément, on assimile l'usage de la blockchain au bitcoin, domaine dans lequel cette technologie est mobilisée à juste titre. Cependant, cette révolution peut s'appliquer dans d'autres univers auxquels on ne pense pas forcément : dans le monde de l'immobilier et de la propriété, on peut utiliser la blockchain pour gérer les titres fonciers. Dans un pays pauvre, par exemple, il peut s'agir d'une solution économique et dématérialisée permettant d'assurer qu'un terrain appartient à un individu. Dans le monde de l'éducation, on pourrait associer chaque diplôme à une clé unique - avec numéro crypté dans une blockchain - afin d'éviter les problèmes récurrents de falsification.

Avantages et inconvénients de la blockchain

Sécurisée, infalsifiable et sûre, la blockchain semble parfaitement s'adapter au secteur bancaire, notamment. Pourtant, si l'on supprime tous les intermédiaires existants dans les transactions, les chambres de compensation garantissant le règlement des transactions financières entre acheteur et vendeur deviendraient inutiles. Il faut aussi savoir que la blockchain peut être mobilisée, du fait de son caractère crypté et incontrôlable, pour du trafic illicite.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blackhand 611 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte