Magazine Bien-être

Wendy : l’amitié après l’amour ?

Publié le 24 novembre 2016 par Do22 @DominiqueJeann
Wendy : l’amitié après l’amour ?

Wendy et John se sont rencontrés via Internet. Au début, quelques messages échangés puis, au fil des écrits, leurs coeurs se sont rapprochés au point de sentir qu'un sentiment beaucoup plus grand que de l'amitié s'ouvrait entre eux.

Wendy est célibataire, John est marié. Ils habitent très loin l'un de l'autre. Au bout de quelques mois d'échanges virtuels où ils se rendent compte qu'ils ont beaucoup de points et d'intérêts communs et que leurs sentiments sont grands l'un envers l'autre, ils décident de se rencontrer pour voir si les sentiments qu'ils semblent partager se confirmeront en se voyant. L'un prend l'avion, l'autre le train et ils se retrouvent dans une petite ville.

A la vue l'un de l'autre, c'est le choc... amoureux et réciproque. Ils passent le week-end ensemble puis repartent chacun chez eux. Pour eux, c'est une rencontre d'âmes-soeurs.

Wendy est amoureuse. John aussi mais celui-ci décide cependant de rester avec sa femme avec qui il vit depuis longtemps et qu'il dit aimer, d'une autre façon. Il demande à Wendy de rester amis et de continuer à s'écrire et à échanger sur Internet.

Wendy a cependant besoin d'espace pour se retrouver, pour faire le deuil de cette relation puisque John a décidé de ne pas quitter sa femme. Elle le sent pourtant parfois envahissant avec ses courriels et ses demandes de discussion sur Internet: il aimerait tellement qu'ils restent amis. Wendy n'ose pas le bloquer de sa liste de contacts. Elle l'aime et aimerait rester en lien mais, d'un autre côté, elle sent qu'elle a besoin de couper les ponts pour pouvoir s'ouvrir à un autre amoureux. L'amitié seule est difficile pour elle car elle a peur d'avoir envie de plus, de "s'accrocher" à John et, ainsi, de ne pas laisser de porte ouverte pour un autre homme dans sa vie. Elle sent que John ne veut pas couper les ponts pour reprendre la vie qu'il a choisie avec sa femme, qu'il a besoin de la relation avec Wendy.

Wendy sent que c'est à elle de faire l'effort de couper le lien, ne serait-ce que quelques mois, le temps que chacun se retrouve avec lui-même, mais c'est difficile.

Comment rester amis quand on est amoureux ?

L'amitié après l'amour nécessite un temps et un espace "libre" de l'autre, quand la relation ne peut être vécue. C'est le moment le plus difficile du deuil, de suivre un besoin profond d'"oublier", car les sentiments semblent plus forts que ce besoin. Cet espace nécessaire permettra de faire son deuil, de se retrouver pleinement et de s'ouvrir à une autre relation, pour Wendy - et, pour John, de prendre une décision quant à son couple : soit se séparer, soit "réanimer" une relation existante qu'on a délaissée momentanément pour une autre personne (pour John).

Pour arriver à faire le deuil d'une relation, on passe par cinq étapes :

- le déni : on n'accepte pas que la personne s'en aille, nous quitte, refuse de vivre la relation;

- la colère envers l'autre personne de ne pas vouloir vivre cette relation;

- le marchandage : on essaie de trouver un terrain d'entente avec l'autre pour rester quand même en lien, comme rester amis, amants...

- la tristesse : c'est le début du lâcher-prise;

- l'acceptation : on sent qu'on a lâché prise et on peut alors s'ouvrir à une autre relation.

Wendy et John semblent être dans la phase de marchandage alors que Wendy a déjà passé par un bout de la phase de tristesse, ce qui lui permet de prendre de la distance face à John. Elle marchande encore un peu avec son coeur car elle n'est pas encore prête à couper complètement le lien. Aussi, elle ne veut pas blesser John, qu'il se sente rejeté, abandonné par elle. Wendy est encore, en partie, en agence avec John : elle répond encore un peu à son besoin au lieu de rester totalement avec le sien et le respecter.

On arrête d'être en agence quand on commence à être authentique avec soi-même. Quand on donne, alors, on donne parce qu'on a le goût de donner, et que ça nous fait plaisir, et non à partir de l'obligation inconsciente de le faire pour se sentir aimable et aimé comme quand on était enfant : une bonne fille ou un bon garçon.

Aussi, dans une telle relation difficile à couper, il y a autre chose que de l'amour : la dépendance affective. Celle-ci amène à aimer et désirer un autre être parce qu'il vient combler un vide, un manque qu'on ressent. Ce n'est pas de l'amour au sens amoureux sain, complet et harmonieux.

Cette dépendance rend la coupure d'autant plus difficile que, même si ce n'est pas une relation complète et heureuse qu'on vit, elle nous comble quand même à des niveaux qui nous font du bien : elle remplit une part du vide intérieur qu'on a en soi. Ce ne sont cependant que des miettes d'amour alors que tout être mérite et à droit à un gâteau tout entier !

Il reste donc à Wendy à revenir totalement à elle-même et arrêter de se responsabiliser pour les besoins de l'autre, afin de faire le lâcher-prise final. Elle doit arriver à accepter que cette relation ne peut se vivre vraiment pour terminer son deuil et s'ouvrir à un autre amour.

Pour y arriver, elle devra avant tout prendre soin d'elle, s'écouter et se respecter dans son besoin - au risque que John se sente rejeté et abandonné -, être authentique avec elle-même d'abord, avec lui ensuite en lui exprimant ce dont elle a besoin pour reprendre le cours normal de sa vie et être capable de s'ouvrir à un autre homme. Pour y arriver sans que John ne se sente trop rejeté, elle parlera simplement en "Je" :

"J'ai besoin de ce temps et cet espace pour moi, pour passer à autre chose. Je t'aime mais on ne peut vivre de relation amoureuse ensemble. Je dois donc faire mon chemin avec moi-même pour faire mon deuil et être capable de m'ouvrir à une autre relation. Plus tard, nous pourrons peut-être être des amis". Pas de reproches, seulement son besoin qu'elle exprimera à John.

Celui-ci risque de trouver des excuses et de bonnes raisons pour qu'ils restent quand même en contact. Ce sera alors à elle de trouver la force de ne pas y "succomber", de rester toujours pleinement consciente de ses besoins - authenticité - et de se respecter là-dedans.

John, de son côté, puisqu'il a choisi de continuer à vivre avec sa femme, devra travailler à se retrouver dans son couple. S'il aime vraiment sa conjointe, il aura à travailler pour que la flamme de l'amour grandisse à nouveau entre eux. Cependant, tant que Wendy sera dans sa vie, il ne pourra pas le faire car son coeur sera à moitié avec une autre femme que saconjointe.

L'amitié, quant à elle, pourra éventuellement prendre place ensuite entre Wendy et John, après plusieurs mois de séparation sans contacts entre eux.

Cette séparation, dans un cas comme celui-là, sera salutaire pour les deux. Wendy pourra reprendre le cours de sa vie et s'ouvrir à un autre homme. John devra se questionner sur la relation qu'il a avec sa femme et travailler à donner un renouveau à son couple... à moins qu'il ne réalise qu'il n'aime plus sa conjointe et se sépare.

Cependant, tant que Wendy et John resteront en contact, aucun des deux ne pourra faire son chemin vers soi-même et vivre une relation amoureuse satisfaisante.

Quelque soit la raison qui empêche un couple de vivre une relation, l'amitié ne sera pas possible tant que chacun n'aura pas fait le deuil d'une possibilité de relation amoureuse entre eux.

Auteur inconnu

.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Do22 803240 partages Voir son profil
Voir son blog