Magazine Finances

Civic Tech : la volonté générale gagne nos smartphones avec l’application Stig

Publié le 24 novembre 2016 par Alsagora @alsagora
Civic Tech : la volonté générale gagne nos smartphones avec l’application StigAprès une version beta qui a engagé plus de 7000 citoyens, la startup Stig sort aujourd’huisur smartphone son application ouverte au public.La startup de démocratie participative Stig propose d’élargir la fonction de citoyen pour que chacun puisse prendre part aux décisions locales et nationales grâce à trois actions simples : proposer des idées à l’échelle de la France ou de sa commune de résidence, voter pour ou contre les différentes idées et enfin les améliorer avec des amendements.
Civic Tech : la volonté générale gagne nos smartphones avec l’application StigL’application classe ensuite les propositions selon leur succès auprès des utilisateurs afin de mettre en lumière les idées les plus appréciées. L’objectif est de rassembler les citoyens pour créer la volonté générale en temps réel et influencer les élus.
Un rapprochement entre élus et citoyens
Stig a choisi d’inclure les élus au coeur de son application et leur proposera prochainement des comptes spécifiques qui permettront de faciliter la gestion de leurs collectivités, ainsi que de mesurer le succès de leurs idées auprès des citoyens. 
Un compte Assemblée Nationale est déjà présent sur Stig et poste en temps réel les propositions de lois des députés directement dans l’application.

Civic Tech : la volonté générale gagne nos smartphones avec l’application StigDe nombreuses idées dont s’inspirerAvec déjà plus de 1 000 propositions et 150 000 votes durant la beta, Stig regorge d’idées pour inspirer élus, candidats, association ou citoyens. Rendez-vous sur sti.gr depuis votre smartphone pour télécharger l’application, ou directement sur Google Play et l’App Store.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alsagora 3649 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines