Magazine Humeur

Tir aux primaires !

Publié le 24 novembre 2016 par Delanopolis
Christiane Chavane n'était donc pas anti-tout : elle apprécie Fillon ! Tir aux primaires ! A DROITE… GAUCHE !

Les gens de gauche sont merveilleux. Je les adore, vraiment. S’ils n’existaient pas il faudrait les inventer tant leur façon de raisonner est inventive et peut devenir hilarante.

Les voici vent debout contre Fillon qui a largement remporté le premier tour de la primaire LR contre toute attente. François Fillon serait de droite ! Mon Ford, ce n’est pas possible ! Comment le Parti des Républicains, c’est-à-dire le parti d’opposition généralement classé à droite, pourrait-il nommer un homme de droite pour le représenter aux présidentielles ? C’est simplement inconcevable.

Du coup Monsieur Fillon n’est plus seulement qualifié de droitiste, mais d’ultra-turbo-libéral, avec une tendance néo-nazie, pourquoi pas tant qu’on y est. Que le nazisme soit un système totalement étatiste donc aux antipodes du libéralisme ne les perturbe pas. Après tout dans leur laïcité hystérique la seule foi qui puisse sauver est la Mauvaise Foi. D’ailleurs comme ça ne suffit pas Fillon est aussi taxé d’intégrisme catholique. Bien entendu ces arguments stupides sont repris par Alain Juppé qui montre son vrai visage : celui du mauvais perdant aveuglé par la cupidité.

On ne tire pas sur une ambulance. Les arguments mensongers, voire diffamatoires de la gauche, repris par Juppé, sont tellement idiots qu’on n’a pas besoin de polémiquer. Le danger c’est que la gauche se mobilise dimanche pour sauver son champion tandis que les gens de droite, croyant la victoire de Fillon acquise, restent chez eux. Les sondages actuels donnant Fillon largement gagnants sont dangereux. Ne nous y « fillon » pas. Allons voter massivement pour que ce ne soit pas la gauche qui décide à notre place de qui doit représenter la droite à la présidentielle.

Si Juppé perd, il pourra toujours tenter la primaire socialiste, il y a ses chances.

Nous n’avons pas besoin de rappeler (mais nous le faisons quand même) qu’il a un casier judiciaire, ni à quel point son mandat de premier ministre de Chirac a été affligeant. Intéressons-nous plutôt à ce qu’il propose : les mêmes recettes éculées qui échouent depuis 40 ans et qui nous valent aujourd’hui plus de 6 millions de chômeurs et je ne sais combien de RSA. Exemple : pour sauver la sécu, lutter contre les fraudes de l’AME. Mais mon bon Monsieur, c’est l’AME en elle-même qui est porteuse de fraude. Le projet de Fillon de laisser les problèmes lourds à l’état et de mettre en concurrence SS et mutuelles pour le reste est au contraire une bonne solution : il faudra bien que l’on en finisse avec la gabegie due à la gestion paritaire. Ce ne sont pas les Français qui ne veulent pas d’une telle réforme, ce sont les syndicats subventionnés qui se sucrent sur le dos de la santé des Français.

Ne parlons pas non plus de la polémique sur les 500.000 fonctionnaires à ne pas remplacer. Ça me fait hurler de rire. Il y a en France environ 7 millions de fonctionnaires et assimilés, soit 30% des actifs contre 13% dans la moyenne de l’OCDE, pour des services publics déficients. En supprimer moins de 10% c’est une rigolade. Or on en trouve des cohortes dans les centaines d’agences publiques inutiles, dans l’administration des hôpitaux et de l’éducation nationale, par exemple. Rien que là le nombre d’agents inutiles (et même nuisibles) est hallucinant alors que les gens de terrain sont en sous-effectif dans beaucoup de secteurs à commencer par la police et la justice. Mais bon, au moins, commencer à parler de réduire la voilure, c’est à tout prendre un bon début.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delanopolis 94237 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines