Magazine Société

Roméo et Juliette enfin à peu près..., au Théâtre Boulimie, à Lausanne

Publié le 24 novembre 2016 par Francisrichard
Roméo et Juliette enfin à peu près..., au Théâtre Boulimie, à Lausanne

Le titre déjà peut faire peur aux amateurs de William Shakespeare: Roméo et Juliette enfin à peu près... Il peut leur faire peur encore davantage s'ils se rendent compte que la célèbre tragédie a été adaptée par deux humoristes, Frédéric Gérard et Kaya Güner. Et pas de moindres humoristes puisqu'ils sont tous deux des Dicodeurs de la RTS.

Quelques moments du spectacle suffiront pourtant à les rassurer. En effet, ceux qui connaissent quelque peu la pièce, reconnaîtront les principales répliques de la tragédie, reprises par les deux compères. Ils verront également que le déroulement de l'histoire est fidèle à l'original, sauf la fin, que la licence théâtrale permet de changer, pour une bonne cause.

L'à peu près du titre n'est pas pour autant négligeable, si l'essentiel est sauf, car les deux adaptateurs ont ajouté leurs grains de sel, transformant une histoire d'amour tragique en une histoire d'humour comique, sans pour autant trahir l'esprit du dramaturge anglais, qui, sans doute, ne désavouerait pas cet hommage somme toute affectueux.

Ces grains de sel, ce sont des dialogues anachroniques, qui comportent des jeux de mots laids, des contrepèteries, des références contemporaines, des morceaux de bravoure en verlan débité à toute allure. Ces grains de sel, ce sont, intercalées, des situations burlesques, des chansons et des musiques, qui viennent à propos, et qui sont vraiment à mourir de rire.

Il faut saluer le jeu des comédiens, qui incarnent plusieurs rôles, tambour battant, à un rythme haletant:

- Damien Naïmi, ceux d'un figurant récurant et, surtout, d'un Roméo d'une candeur adolescente

- Laurence Morisot, ceux de Florence, une reporter de radio en direct de Vérone, et, surtout, d'une Juliette très gamine de comportement

- Jean-Luc Borgeat (qui soi-disant aurait aimé jouer le rôle de Roméo, mais qui ne le peut pas parce qu'il n'est pas assez jeune), au moins ceux de la nourrice, de Balthasar et de Mercutio

- Frédéric Gérard, au moins ceux de Benvolio et de Frère Jean

- Kaya Güner, ceux de Capulet, du comte Paris (représenté par une marionnette), de Frère Laurent et de Tybalt.

Aussi, une fois le spectacle terminé, le public, qui a beaucoup ri pendant une heure trois quarts ne peut-il qu'applaudir à tout rompre, en guise de reconnaissance envers ces comédiens et cette adaptation inédite, pour tous les instants de réel bonheur qu'ils auront vécus et qui agiront de façon rémanente sur eux le restant de la soirée.

Francis Richard

Prochaines représentations: du 25 novembre au 17 décembre 2016

Les mardis, mercredis et jeudis à 19h30

Les vendredis et samedis à 20h30

Relâche les dimanches et lundis

Adresse:

Théâtre Boulimie

Place Arlaud 1
1003 Lausanne – Suisse

Contact et réservations:

Tél.: +41 21 312 97 00

info@theatreboulimie.com

http://www.theatreboulimie.com


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Francisrichard 10847 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine