Magazine Société

La marche turque s'aime aux arts martiaux

Publié le 25 novembre 2016 par Fabianus
LA MARCHE TURQUE S'AIME AUX ARTS MARTIAUX
Le débat entre Fillon, les sourcils dédaigneux, et Juppé, le chauve qui aime débats voire des bavoirs, le sujet n’aura pas été abordé.
Et pourtant la Turquie vit une des pires époques de son histoire et sa démocratie vacille comme fondraient les glaces à l'eau prises dans les serres d'aigle à salaud sous le soleil ardent d’une dictature.
Erdogan, le maître des lieux, poursuit son grand ménage. La purge touche tous ceux qui, de près ou de loin, sont suspectés de fréquenter la mouvance du prédicateur musulman Fethullah Gülen.
Mais que fais-tu là, Fethullah, au cœur des USA, à regarder de loin les retours de manivelles que subissent tes « présumés » disciples ?
En fait l’homme est réfugié chez l’oncle Sam depuis 1999. Il ne reviendra pas au pays des derviches car sa tête est mise à prix. Erdogan l’accuse d’être à l’origine du coup d’état (manqué) du 15 juillet 2016.
Oui, la tête ! Des rumeurs de réhabilitation de la peine de mort courent autour d’Ankara jusqu’à Istanbul.
La vaste opération « antiterroriste » orchestré par le sultan Erdogan étend ses tentacules : arrestation arbitraire d’artistes, de journalistes, de juges et autres fonctionnaires, censure de journaux, inaccessibilité de certains sites dont Twitter, YouTube ou Facebook.
La torture remonte à la surface dans les commissariats et des prisonniers croupissent dans les geôles, en attendant un hypothétique procès.
La Turquie plonge dans l’horreur tandis que là-bas, Fethullah mène une vie de reclus en se reposant sur son aura : il a des millions d’adeptes qui défendent son enseignement d’un islam ouvert aux sciences et à l’éducation ainsi qu’au dialogue inter-religieux
Ce jésuite de l’islam, comme on le nomme, pourrait cependant être extradé vers son bourreau si Donald Trump se pliait à la supplique d’Erdogan.
On imagine le sort qui lui serait réservé dans un pays embourbé dans une laïcité orchestrée par l’autarcie de son chef d’Etat.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fabianus 994 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine