Magazine Bien-être

Le sureau noir et ses bienfaits.

Publié le 25 novembre 2016 par Mustapha42

baies-de-sureau

Le sureau noir (Sambucus nigra ) est un arbuste résistant, de deux mètres et plus de haut, Son écorce est vert-grise fissurée, ses feuilles caduques et opposées de 5 à 7 folioles dentées, un peu plus velues sur les nervures,elles ont une odeur déplaisante lorsqu’on les froisse.

ses petites fleurs de couleur blanches sont odorantes ; ses fruits sont petites baies de couleur noire sont toxiques crues, Leur goût s’apparente aux mûres ou au raisin ; de la famille des caprifoliacées .on le trouve sur les bords de chemins. présent en Europe et Afrique du nord.

Floraison : de mai à août.

Autres noms : sambuc, saou, arbre de judas et « black elder » en anglais.

Les composants du sureau noir : Riches en vitamines B6,C,A et fer , polyphénols (Les anthocyanes ), acides phénoliques,  flavonoïdes, acide cyanhydrique ,nitrate de potasse, acide valérianique caroténoïdes, Mucilages, acides aminés et tanins.

Les vertus du sureau noir : anti-inflammatoire, diurétique, sudorifique, diaphorétique (qui provoque la sudation) , expectorant, antioxydants,sudorifique,vomitive,détersive,résolutive,laxatives, antirhumatismales, antivirales, dépuratives, anti radicalaire et antiangiogénique.

Les propriétés du sureau noir :

  • contrecarrer l’effet dommageable des radicaux libres.
  • diminue les risques d’apparition de maladies comme le cancer et les troubles cardio-vasculaires.
  • Traite le rhume grippes, sinusites et les inflammations des voies respiratoires.(fleurs séchées)
  • Traiter la grippe.(baies)
  • protége les cellules de l’organisme contre les agressions.
  • lutter contre les infections urinaires, cystites et les
  • Contre  les problèmes de surpoids.
  • troubles digestifs (digestion difficile, ballonnements, flatulences),
  • rétention d’eau.
  • nettoie et purifie l’organisme en éliminant les toxines.
  • soulager les douleurs articulaires : l’arthrite et l’arthrose.
  • renforce le système immunitaire.
  • Troubles gastro-intestinaux.
  • Traite le la fièvre. (fleurs)
  • peut soulager la crise de goutte.( La racine bouillie)
  • utile en cas de troubles circulatoires et d’insuffisance veineuse.
  • Traite les jambes lourdes et les pieds qui gonflent.
  • traite les oreillons. (les fleurs)

En externe :

  • Traite les irritations buccales (laryngite, pharyngite, stomatite, etc.)
  • Affections cutanées : Traite eczéma, hémorroïdes, contusions et brûlures.
  • En cosmétiques pour éclaircir le teint et atténuer les taches de rousseur.
  • Traite hyperactivité et stress.

Contre-indications :

Déconseillé chez les femmes enceintes ou qui allaitent et les enfants ; en cas de diabète, d’anémie ou de porphyrie et une maladie sanguine complexe.

Les effets secondaires : en cas de surdose, troubles digestifs passagers, mauvaise odeur de transpiration, douleurs gastriques, des vomissements, des vertiges et des convulsions.

Aux Personnes allergiques aux plantes de la famille des caprifoliacées

Interaction avec les médicaments :

  1. augmente l’activité des médicaments diurétiques.
  2. diminue l’efficacité du traitement par immunodépresseurs.
  3. Il pourrait s’ajouter à ceux des médicaments de synthèse qui ont une action diurétique, décongestionnante ou anti-inflammatoire.

Association avec les plantes :

Le sureau est souvent utilisé en association avec d’autres plantes dans des produits destinés à soulager le rhume, la grippe et la fièvre qui les accompagne.

Attention : ne jamais manger les fruits crus

Infos :

>En 1986, la Commission E approuvait l’usage médicinal des fleurs de sureau pour le traitement du rhume. En 1999, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) reconnaissait l’usage traditionnel des fleurs de sureau comme diaphorétique (qui provoque la sudation) et expectorant.

>>Une préparation fabriquée en Allemagne et comprenant des fleurs de sureau, de la gentiane, de la verveine, de la primevère et de l’oseille (Sinupret®) aurait donné de bons résultats dans des essais menés sur des sujets souffrant de sinusite chronique et aiguë.

Bon à savoir :

Les baies (mûres) sont laxatifs et purgatifs ; l’écorce (sèche) diurétique pour les traitements de névralgie et kystes ; fraiche, elles contiennent de l’acide cyanhydrique qui peut causé des diarrhées, nausée, vomissement et respiration difficile et douleurs dans l’estomac.

Ses fruits peuvent être utilisés pour faire des confitures et de l’eau de vie.

Attention à la confusion :

Le sureau noir peut être confondu avec le Sureau hièble (Sambucus ebulus) dont les baies peuvent être toxiques. Ce sont en effet deux plantes qui se ressemblent fortement. Le sureau hièble se différencie du sureau noir par le fait que :

  • Le sureau hièble est une vivace herbacée qui disparaît en hiver, le sureau noir est un arbuste ligneux.
  • la floraison de l’hièble est plus tardive, de juillet à août, alors que le sureau noir fleurit en mai-juin.
  • le sureau hièble tourne ses fruits vers le haut alors que le sureau noir les tourne vers le sol.
  • le sureau hièble ne dépasse pas 1,80 m de hauteur.

Demande d’aide : dans ma région de Tipaza en Algérie, j’ai découvert cette arbre de sureau noir, mais le problème est que les follioles ne sont pas dentées et les fruits sont toujours verts en novembre, je souhaite un aide d’identification , svp !

Amicalement à vous !

Mustapha

*Svp, découvrez mon premier livre intitulé « posologies des plantes médicinales d’Algérie » (première partie)

(description, propriétés, posologies et astuces)

**Svp, découvrez  mon second livre « posologies des plantes médicinales d’Algérie » (deuxième partie)

Pour tout contact, visitez mon blog://topbioshop.wordpress.com



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mustapha42 570 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine