Magazine Politique

Lyon

Publié le 26 novembre 2016 par Falconhill
Hier j'écrivais un billet sur Bordeaux. La chanson de Serge Lama m'avait touché. Aujourd'hui, j'écris un billet sur Lyon, la ville où j'ai vu mes 20 ans et où j'ai passé mes 5 années d'étude.
J'y suis passé il y a 14 jours, et j'ai eu cet immense bonheur d’amener mes enfants à mon ancienne école. Bonheur et fierté, et une grande émotion. Mon école est sur les flans de Fourvière. La première image que j'avais vu, lorsque je l'avais visité en Juin 1995 avec mon papa, c'était cette immense vue de Lyon.  Lyon
Ce samedi matin de Novembre, un voile de brune s'étendait sur Lyon. Et depuis 16 ans, d'autres tours ont poussé dans le paysage. Mais cette ville reste magnifique, et les souvenirs de cette montée Saint Barthélémy qui monte à Fourvière restaient intact.
Mes enfants ont vu mon foyer, où j'ai dormi durant ces années. Il n'y avait plus les cables ethernet que nous faisions passer par dehors, étage par étage. Entre chaque chambre, nous avions agrandi les trémies qui faisaient passer l'eau chaude du chauffage... Je me souviens des parties de Unreal, et surtout de FIFA 98'... Lyon
Nous sommes montés quelques instants à Fourvière. J'avais oublié combien le parking devant était petit. Je n'avais pas connu la très jolie statue de Jean-Paul II qui nous accueillait devant. Par contre, cette basilique est toujours aussi belle, et la vue tout en haut est merveilleuse... Lyon
C'était y a deux semaines. Le soir, chez mes amis dans le Beaujolais, nous dissertions sur ce deuxième tour Sarkozy - Juppé, en trouvant que Fillon avait fait une belle et honorable campagne, mais que son programme économique était sans doute trop radical pour être accepté. 
Nous espérions que Juppé aurait suffisamment d'avance sur Sarkozy pour un deuxième tour confortable. 
C'était y a deux semaines. Le temps passe décidément très vite... Lyon
Je serai à Lyon d'ici la fin de l'année, pour un weekend tranquille avec Falconette. Le temps d'un weekend, redécouvrir cette ville de ma jeunesse. Une ville que j'aime profondément. Autant et aussi sincèrement que je déteste son club de football et les valeurs nauséabondes que véhiculent son président et ceux de sa secte.  Une ville merveilleuse. Qui mériterait bien une chanson aussi... (si j'avais la même plume que Serge Lama...) Lyon

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Falconhill 1396 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines