Magazine Poésie

Le piano bleu

Par Vertuchou

chez moi j'ai un piano bleu

mais je ne sais aucune note.

il se tient dans le noir de la porte de la cave,

depuis le jour où le monde est devenu brutal.

les étoiles jouaient jadis à quatre mains

- la femme lune chantait dans le bateau -

maintenant des rats dansent dans sa gorge.

cassé est le clavier -

je pleure pour la mort bleue.

Ah chers anges, ouvrez-moi

- j'ai tant mangé du pain amer -

les portes du paradis pendant que je vis encore,

oui même contre les interdictions.

Else Lasker-Schüler

Partager cet article

Repost 0
Le piano bleu
&version;

Vous aimerez aussi :

Commencement du corps, fin de l'océan
Commencement du corps, fin de l'océan
Le nuage
Le nuage
Le nuage
Le nuage
Pourtant je m’élève
Pourtant je m’élève

Poètes D'aujourd'hui

« Article précédent

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vertuchou 94 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine