Magazine Internet

4 conseils et 16 erreurs à ne pas commettre sur Facebook

Publié le 29 novembre 2016 par Blueboat @BlueBoat

Une récente infographie rappelle les 16 erreurs à ne pas commettre sur Facebook. Elle est l’occasion de faire plusieurs rappels en 4 points.

1. Stratégie

Le premier – et le plus important – est que la présence d’une marque sur Facebook doit se faire dans le cadre d’une stratégie médias sociaux (elle-même intégrée d’une stratégie plus globale : marketing, communication…). D’ailleurs, il n’est pas obligatoire que cette stratégie intègre la création et l’animation d’une page Facebook (en tout cas, jamais d’un profil quand on parle d’une marque), même si Facebook est souvent présenté comme le réseau social n°1 (il est vrai que la question d’aller ou non sur Facebook se pose toujours lors de nos formations en e-réputation). Tout dépendra des enjeux et objectifs de la marque sur le web : c’est ce que permet de définir un audit e-réputation.

2. Ligne éditoriale

La définition d’une ligne éditoriale est une étape importante afin d’assurer la qualité des actions menées sur Facebook (et ailleurs). Elle intègre notamment un rythme de publication (pour éviter de publier 10 fois par jour, ou ne poster que tous les 6 mois), la manière de publier (qui prévoit l’utilisation de visuels), les sujets à aborder (toutes les publications ne parleront pas que de la marque), les process et délais pour répondre aux commentaires, etc.

3. Moyens

Aller sur le web (ou, plus largement, mener une action de communication) implique d’y aller avec des moyens. Ce sont eux qui permettront de mener à bien la stratégie, de suivre correctement la ligne éditoriale et d’être « social » (genre : répondre aux commentaires dans des délais raisonnables). Ils sont notamment humains (rédacteur web, photographe, infographiste, community manager…) et financiers (sur Facebook, il faut prévoir d’effectuer des sponsorisations afin de booster sa communication en ligne).

4. Veille

Vous êtes sur Facebook (ou un autre média social) ? Bien, mais vos concurrents aussi sans doute. Une veille est à mettre en place afin d’observer et d’analyser comment se comporte la concurrence. L’appui d’un logiciel de veille se révèlera être une aide précieuse et un incontestable gain de temps.

4 conseils et 16 erreurs à ne pas commettre sur Facebook
4 conseils et 16 erreurs à ne pas commettre sur Facebook
Source : www.partenaire-marketing.lu

Articles connexes :

B2B, B2B2C, B2C. Mais ça, c'était avant...

B2B, B2B2C, B2C. Mais ça, c'était avant...
B2B, B2B2C, B2C. Mais ça, c'était avant...

Stratégies digitales d’aujourd’hui et de demain, ou la révolution permanente

Stratégies digitales d’aujourd’hui et de demain, ou la révolution permanente
Stratégies digitales d’aujourd’hui et de demain, ou la révolution permanente

Valorimat : un site web tout neuf pour ce centre de recyclage alsacien agréé

Valorimat : un site web tout neuf pour ce centre de recyclage alsacien agréé
Valorimat : un site web tout neuf pour ce centre de recyclage alsacien agréé

Stratégie digitale, disruptif et mesure de la performance

Stratégie digitale, disruptif et mesure de la performance
Stratégie digitale, disruptif et mesure de la performance

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blueboat 7639 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines