Magazine Voyages

La Thailande hors des sentiers battus

Publié le 16 décembre 2016 par Voyagesetenfants @voyagesenfants
La Thailande hors des sentiers battus

La Thailande avec des enfants est la destination idéale pour un premier voyage en famille facile et extrêmement dépaysant! Très très touristique, il est pourtant encore possible d'y trouver des régions hors des sentiers battus, comme je les aime!

En effet, les infrastructures vous permettent de visiter le nord, Bangkok et les îles du sud en 3 semaines! Ce sont les destinations les plus prisées par la majorité des vacanciers! Il y a 15 ans, je trouvais déjà la Thaïlande très touristique et n'étais pas allée dans le sud pour éviter les plages bondées et surpeuplées des full-moons!

Pourtant lors de mon voyage en Novembre, avec l'Office du Tourisme de Thaïlande, j'ai redécouvert un autre aspect de la Thaïlande loin des touristes européens: la région de Loei et la région de Trang.

Les 2 premières régions de Loei et de Khorat, parties de l'Isan, étaient sur mon itinéraire il y a 15 ans. J'avais eu le temps de découvrir Khorat, mais nous avions renoncé à Udon Thani, pour cause de maladie en coupant vers Phitsalunok en bus en 1 jour depuis Koen Khan. Je vous rajoute donc la province de Nakhon Ratchasima sur cet article.

La Thailande hors des sentiers battus

La Thailande hors des sentiers battus: Loei et sa région

Loei: une province nature et montagneuse

La province de Loei, tout au nord-est, touche le Laos, avec pour frontière naturelle: le Mékong. C'est une région assez vallonnée, même montagneuse, expliquant les grandes différences de température entre été et hiver!

Les villes principales de cette région d'Isan sont Loei, à 520 km de Bangkok, Dan Saï et Chiang Khan. Je vous parlerai dans un prochain article des activités que j'ai testées dans ces villes!

La Thailande hors des sentiers battus

De nombreux parcs nationaux et réserves naturelles jalonnent également la région: les parcs nationaux de Phu Kradung (avec un sommet culminant à 1400m), de Phu Ruea (accessible en 1h de bus depuis Loei en direction de Dan Saï), la réserve de Phu Luang... De quoi faire de belles randonnées en famille pour admirer cette nature luxuriante, les cascades... Dans chacun de ces parcs, il est possible de louer des tentes et d'y camper!

A Loei: profitez des temples et des traditions en famille

Pour les accros de temples, le Wat Pho Chai, à Ban Na Phung, est un incontournable de la région. Il date de l'ère d'Ayutthaya et est très important dans l'histoire thaïlandaise. Son éloignement permet de n'y rencontrer que peu de touristes malgré la beauté du site.

Une belle fête, que j'aurai aimée voir est la Phi Ta Khon, à Dan Saï. Il s'agit d'un grand rassemblement qui a lieu selon un calendrier lunaire et tombant généralement au début de l'été. Les participants se déguisent en Phi Ta Khon (sorte de fantôme local) et déambulent joyeusement autour de la ville.

Comment aller dans la région de Loei en famille:

Pour se rendre dans cette région hors des sentiers battus, l'avion est la meilleure solution bien que la plus coûteuse! J'ai emprunté 2 compagnies pour m'y rendre: la NokAir et Air Asia

En effet, le train n'arrive pas jusqu'à Loei, il vous faudra descendre à Koen Khan puis continuer en bus!

Sinon, un bus quotidien vous emmènera à Loei en 8h depuis Bangkok! Suivant les horaires, et pour économiser sur le budget de votre voyage en famille, le bus reste une bonne option: s'il circule de nuit, vous économisez une nuit d'hôtel, surtout que les bus longues distances sont de très bonne qualité en Thaïlande!

>> A venir: mon séjour dans la province de Loei >> Hôtels testés et approuvés autour de Loei
La Thailande hors des sentiers battus

Un site à l'écart des touristes: Phimai et Khorat (Nakhon Ratchasima)

Explorer en famille le Phanom Rung et Phimai, sites khmers

Dans toutes les interviews des parents voyageurs, pas une ne parle des environs de Khorat! Pourtant 2 sites majeurs sont à voir et m'avaient enchanté lors de notre voyage en amoureux: le Phanom Rung et le site de Phimaï.

A l'époque, il n'y avait vraiment personne! Mais je suppose que cela a tout de même changé, mais vous y serez toujours plus tranquille que dans les très grosses villes touristiques de Chiang Mai, Pattaya etc... Nous avions logé à l'époque à Nakon Ratchasima, dans un hôtel pour les commerciaux thaïs et avions goûté au plaisir du karaoké!

Les 2 sites sont tout de même assez éloignés de Khorat (80km pour le Phanom Rung et 60km pour le site de Phimaï). Ces 2 sites sont des témoins uniques de la culture khmer, visible maintenant surtout au

Phanom Rung est accessible depuis Khorat en 1 journée par bus. Il faut descendre à Nang Rong puis prendre un tuk-tuk, taxi etc... selon vos préférences pour vous y rendre!

Phimaï est sur la route vers Khon Kaen, il sera plus judicieux d'y loger. Je me souviens d'une belle guest house tout en teck, avec un confort rudimentaire mais on y était très bien. Le soir, la ville s'anime d'un marché nocturne. Le site historique de Prasat Phimai contient le plus grand site khmer de la Thailande (un avant gout d'Anglor)

Autres lieux d'intérêts pour les familles autour de Nakhon Rathchasima

L'immense parc où se trouve un banian immense, le Sai Ngam, nous avait beaucoup plu. Il est juste à côté de Phimaï. Cet arbre est immense et ses ramifications couvre une superficie incroyable. C'est l'occasion d'une petite sortie nature avec les Thaïs.

Et si cette envie de nature persiste, partez à la découverte du Parc National de Khao Yai, qui est quand même à 100km de Khorat. Il vous faudra donc y passer plusieurs jours!

Pour les enfants qui serait en manque de zoo, celui de Nakhon Ratchasima serait le plus grand de Thaïlande, avec des animaux d'Afrique.

Comment se rendre dans la région de Nakhon Ratchasima en famille:

Cette région est surement de nos jours un peu moins hors des sentiers battus. En effet, le bus rejoint Khorat en 3.5h environ. C'est une bonne option en famille!

Le sud de la Thaïlande hors des sentiers battus: Trang et sa région

Des îles magnifiques et moins touristiques

La province de Trang n'a rien a envier à ses voisines de Krabi. Plusieurs îles se partagent la baie, Koh Kradan, Koh Muk et Koh Libong la plus grande. Sur Koh Muk, la grotte de Morakot vaut le détour, tôt le matin, pour éviter les touristes thaïs.

Le quai d'embarquement de ces îles se trouvent à Hat Pak Meng, elles sont accessibles en environ 30 min de bateaux pour les 2 premières.

Certes, les hôtels et " resorts " sont là, mais les lieux semblent tout de même moins envahis. Koh Kradan dispose de plusieurs hôtels, mais il n'y a pas de villages sur cette île. Le farniente y est donc roi! Koh Mook accueille le village du même nom, dont la principale activité est la pêche. Je vous en reparle dans un prochain article.

La Thailande hors des sentiers battus

Une côte préservée, lieu de refuge des lamantins

La partie entre la mer et Trang possède une végétation et des sites naturels intéressant: une petite mangrove, des cascades, des parcs verdoyants. Dans la baie, se trouvent une petite colonie de lamantins, difficiles à voir mais que les locaux tentent d'aider en leur plantant de l'herbe (je vous en parlerai plus tard)

Les plages sont superbes et permettent de magnifiques couchers de soleils quand la marée est descendante.

La Thailande hors des sentiers battus

Comment se rendre en famille dans la province de Trang

Là aussi, la liaison aérienne est la plus rapide, environ 2h de vol, avec la compagnie Nok Air.

La Thailande hors des sentiers battus

En bus, cela devient très compliqué avec 12h de trajet depuis Bangkok. Mais, sachez que vous pouvez arriver directement à Phuket depuis l'Europe et il n'y aura que 2 à 3 h de route pour venir dans cette région plus préservée!

Le train est encore plus interminable que le bus: 15h pour venir de Bangkok!

On comprend mieux pourquoi cette région est préservée!

>> Mon programme en voyage dans la région de Trang (A venir) >> Hébergements testés et approuvés

Voilà, j'espère que ce reportage, possible grâce à l'office du tourisme de Thaïlande* que je remercie, vous permet de découvrir de nouvelles contrées, moins explorées du pays du Sourire. J'ai passé 7 jours sur place entre la région de Trang, de Loei et 1.5 jours à Bangkok. Sachez toutefois que de nos jours, il est difficile de trouver des régions sans touriste, mais là, c'était surtout des thaïs en vacances que nous croisions sauf sur les îles qui attirent les européens.

Je vous en dirai plus dans de prochains articles et en attendant je vous invite en attendant à lire tous nos autres articles sur la Thaïlande.

Et vous, avez-vous des noms de petits coins reculés en Thaïlande que vous avez découverts en famille?

* voir mon A propos concernant les partenariats


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Voyagesetenfants 13503 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine