Magazine Info Locale

à la base

Publié le 16 décembre 2016 par Pjjp44

à la base   
"Pense
aux roues lentes
au coeur d'un monde.
Qui encore porte vos cheveux fait tissu?
Quelle eau fractionne l'apparence
et devient telle que nous l'avons vidée?
Peut-être la mer est déjà en dessous
entre les cordes."
Esther Tellermann "du dit jamais" 
à la base
  
à la base   photos de l'exposition sur le toit de la base sous marine - Saint-Nazaire-
"Ne prenez point pour miroir le cristal des eaux
prenez les hommes."
Le Chou King
à la base
à la base   
à la base
à la base

   \\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[{{{{{{{{{{{{
j'ai reçu ceci:
à la base

Serait-il possible svp de diffuser cette annonce concernant la sortie et la 1ère dédicace de la 1ère bd de ces deux nazairiens? Ils débutent et ce serait chouette de leur donner un petit coup de pouce!  Merci! "La 1ère BD du duo nazairien Gweltaz Le Boubec (scénario) et Mickaël Huiliers (dessin/couleurs) vient de sortir! "Ballade Armoricaine" (Editions YIL) est un road trip Armoricain dans la Bretagne du VIème siècle dans des temps troubles où le Christianisme tente de faire sa place au sein des cultes païens... L'histoire d'un barde en quête de paix, désenchanté par la vie qu'il mène et guidé par un bien curieux personnage. Une BD où l'histoire se découvre sous une aquarelle du réelle avec quelques rehauts de gouaches fantastiques. Il s'agit de leur premier opus à tous les deux, l'aventure sera en deux tomes (le deuxième est déjà bien avancé!). Ils seront en dédicaces à la librairie Gweladenn (base sous-marine- Saint-Nazaire) le samedi 17 décembre de 10h à 12h et de 14h à 16h."
   ``````````````````````````[[[[[[[[[[[[[[[[[[


« Longtemps, nous avons distingué la paix de la guerre. C’était même, souvent, la seule définition que nous donnions de la paix : l’absence de guerre.
Depuis une trentaine d’années, nous sommes passés dans un autre type de guerre, une guerre grise, presque anonyme, et même innommable, une guerre qui chasse les habitants de tout un pays vers d’autres terres, lesquelles, prises au dépourvu, ne savent ni les accueillir ni les repousser.
Une guerre qui a métamorphosé la paix, au point d’en empêcher toute définition.
De là ce livre sur la paix qui va d’Eschyle à Victor Hugo, du 11 Septembre à la Promenade des Anglais, de la paix des étoiles au repos de la tombe, autour de cette notion profondément mystérieuse, cette paix qui nous fait tant de mal et que nous appelons notre souverain bien. »

Jean-Claude Carrière 
à la base
  
à la base



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pjjp44 391 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine