Magazine Finances

Que nous réserve 2017 ?

Publié le 16 décembre 2016 par Questions Capitales

Après son analyse rétrospective de l’année 2016, Evert van Meeuwen, Investment Officer chez Delta Lloyd Life, se penche sur sa boule de cristal. À quoi pouvons-nous nous attendre en 2017 sur un plan économique et financier ?

Les taux à long terme ont suivi une courbe ascendante ces dernières semaines. S’agit-il d’un phénomène temporaire ou prévoyez-vous un effet durable ?

Evert van Meeuwen : D’une manière générale, on s’attend, pour 2017, à plus de croissance économique. Celle-ci ira de pair avec une hausse de l’inflation, mais aussi avec plus de risques. Je pense que dans ce scénario, la hausse des taux à long terme va encore durer un petit temps. Attention, le scénario de base prévoit une hausse de la croissance et une hausse de l’inflation, mais certains risques pourraient changer totalement la donne.

À quels risques pensez-vous ?

Evert van Meeuwen : Je vois quatre grands risques pour 2017. Pour commencer, l’incertitude politique en Europe. Que vont donner les élections en France, en Allemagne et aux Pays-Bas notamment ? Nous pouvons voir que les partis aux idées extrêmes séduisent de plus en plus de monde. Cela transparaîtra-t-il aussi dans les résultats des élections ? Impossible aussi de ne pas citer le Brexit. Les négociations doivent encore commencer et bien malin qui peut dire ce qu’elles vont donner. Un deuxième risque concerne bien évidemment Trump. Quelle politique va-t-il mener ? Troisièmement, il faudra voir comment l’économie américaine va se comporter, elle qui connaît actuellement une des plus longues périodes positives de son histoire. La question consiste donc à savoir si cela va durer ou pas. Enfin, je pense à la Chine où l’endettement est gigantesque et où le vieillissement aura un impact important. Tous ces risques seront déterminants pour l’économie en 2017.

La branche 23 a eu le vent en poupe ces dernières années. Cette tendance va-t-elle se poursuivre l’année prochaine ?

Evert van Meeuwen : Je pense bien. Les gens sont obligés d’épargner pour leur pension. Le rendement d’une assurance de branche 21 est très faible. La branche 23 représente donc une alternative valable, surtout quand on sait que les actions ont été la classe d’actifs la plus rentable ces dernières décennies. Mais il est bien sûr impératif que le profil de risque du client permette un investissement dans cette classe d’actifs.

Quelles prédictions audacieuses oseriez-vous formuler pour l’année prochaine ?

Evert van Meeuwen : Je pense qu’à long terme, trois grandes tendances vont prédominer : le vieillissement de la population, l’évolution technologique et l’endettement de nombreux États. Selon moi, les réponses à ces tendances vont monopoliser une grande partie de notre attention l’année prochaine.


evertvanmeeuwen
Evert Van Meeuwen est Senior Investment Officer, responsable de l’Asset Management au sein de Delta Lloyd Life. Il travaille depuis 2006 comme analyste en investissement et financier, notamment dans l’Investment Banking chez BNP Paribas, en M&A auprès de la Commission européenne, et comme gestionnaire de portefeuille obligataire en assurances.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Questions Capitales 330 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine