Magazine Humanitaire

Une journée mondiale en hommage aux humanitaires tués en mission

Publié le 16 décembre 2016 par Frédéric Joli

Il y a 20 ans, jour pour jour, dans la nuit du 16 au 17 décembre 1996, cinq infirmières et un logisticien du CICR étaient froidement exécutés dans leur sommeil ; nuit d’effroi dans l’hôpital dont ils avaient la charge à Novye Atagi en Tchétchénie.

Voici un document sonore poignant : Jean de Courten, directeur des opérations du CICR, s’exprimant à Genève devant la presse au matin du 17 décembre 1996.

La tragédie de Novye Atagi traumatisa profondément l’Institution, d’autant que la même année, trois autres collaborateurs du CICR étaient abattus dans une embuscade au Burundi. 1996, année terrible.

20 ans après, le CICR a décidé de faire du 17 décembre une journée du souvenir à la mémoire de tous les travailleurs humanitaires morts en mission. A voir à Genève, sur la Place des Nations et jusqu’au 31 décembre une exposition qui leur est consacrée et dont voici un aperçu.

lueurdespoir


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frédéric Joli 39938 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte