Magazine Insolite

Quand on en fait des tonnes

Publié le 18 décembre 2016 par Didier Vincent

Beaucoup de bruit pour rien

La Fontaine se servait des animaux pour faire vivre ses morales (Enfin, Esope (reste ici et repose-toi)) ; s'il était un de nos contemporains, il aurait pu mettre en scène les m'as-tu-vu qui officient à bord de bolides surpuissants, enfin, croient-ils. Le roi de l'intox a une belle caisse jaune pétant et emballe ses chevaux en un drift bien fumant (fumeux ?). L'autre, placide, ne se laisse pas enfumer et reste, peinard, sûr du vent qu'il va mettre à la bruyante pécore.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Didier Vincent 10324 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine