Magazine

Le PS, à droite jusqu'à la fin du quinquennat

Publié le 18 décembre 2016 par Despasperdus

Il y a quelques mois, avait été évoquée, en ces lieux, l'affaire d'un commerçant qui devait acquitter une amende monstrueuse auprès de la direction de son centre commercial, 180.000 euros exactement, parce qu'il n'avait pas ouvert sa brasserie un dimanche.

fermetureporte18122016.jpg

Jeudi dernier, le groupe UDI de l'Assemblée nationale avait déposé un projet de loi pour protéger la liberté de ces commerçants d'ouvrir ou non leur boutique située au sein d'un centre commercial et empêcher ainsi la domination totale des grandes enseignes.

fermeture18122016.jpg

Cette proposition de loi corrigeait un des effets négatifs de la loi Macron. Même s'il eut mieux valu carrément une proposition de loi visant à abroger cette loi de régression sociale, l'initiative de l'UDI apportait un petit progrès.

fermeture1812216.jpg

C'est pourquoi les parlementaires du Front de gauche la soutenait. Le groupe LR aussi bizarrement, sans doute enfermé dans une logique d'opposition à tout prix.

fermeture181216.jpg

Mais, l'attitude la plus surprenante pour qui débarquerait en France après avoir séjourné sur une île déserte depuis au moins 20 ans, est celle des "socialistes" et des radicaux de "gauche" qui ont enterré cette proposition en la renvoyant en commission...

fermetureceder18122016.jpg

Pour les autres, les "socialistes" et les radicaux de "gauche" confirment qu'ils ne sont qu'une deuxième droite... Après tout, comme me le rappelait Hubert, ils ont soutenu l'oligarque Macron qui a déclaré en meeting :

« Il ne serait pas réaliste d'imposer un doublement de la rémunération pour les salariés qui travaillent le dimanche car certaines petites enseignes n'y survivraient pas. » Emmanuel Macron ton idole »

fermeture18122016asley.JPG


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Despasperdus 4929 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte