Magazine Société

Les climato sceptiques

Publié le 20 décembre 2016 par Fabianus
LES CLIMATO SCEPTIQUES
On les nomme les climato-sceptiques. Ils portent les vêtements de scientifique mais pas systématiquement. Leur point commun : mettre en doute la thèse selon laquelle le réchauffement climatique de la planète, objet de vives résolutions au cours de la Cop 21, ne serait pas la conséquence des activités humaines génératrices de GES (gaz à effet de serre).
En France, un présentateur météo à la télévision publique, Philippe Verdier (prononcer vert d’hier mais pas d’aujourd’hui) vient d’être licencié après avoir publié un livre quelque peu révisionniste sur la question climatique. Il met en cause les thèses du GIEC (Groupe Intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat) et les accusent de dogmatisme obscurantiste : l’homme ne détruit pas la planète et ne participe pas à la montée des températures synonymes de fonte des glaces, messieurs du GIEC vous avez tout faux !
Verdier a dû se nourrir de la sauce Allègre, à la petite cuillère éducative. Allègre, ex pote à Jospin et ex ministre de l’Education nationale, a incarné (en remplissant un carnet) jusqu’en 2013, la remise en cause des allégations du GIEC. Depuis, un accident cardiaque (dû à la pollution parisienne ?) l’a mis sur le banc de touche mais d’autres ont pris le relais ! 
Vincent Courtillot, géophysicien tricolore, soutient que les variations du climat puisent leur explication dans la fluctuation de l’activité solaire et non par l’accumulation des GES dans l’atmosphère terrestre. L’homme prétend en connaître un rayon lui permettant d’ultra violer la conviction bien établie que nous allons droit dans le mur si nous continuons un mode de croissance à base d’énergie fossile.

Vincent se plairait aux USA où, à l’image de leur nouveau Président (pas encore en fonction et déjà fort contesté), 10 % des républicains seulement sont convaincus du rôle de l’activité humaine dans le changement climatique. Le pétrolier ExxonMobil serait même soupçonné d’avoir financé des études climato-sceptiques pour continuer son activité polluante. Le labo des lobbies fait l’embellie de l’embolie ! Je suis un climato sceptique Laissez-moi polluer en paix Mon action n’a rien de septique Je n’ai jamais intoxiqué.
Les gaz n’ont pas d’effet de serre Comme ils prétendent le prouver Ma vue qui se défait d’eux sert A vous montrer leur nullité !
Ces messieurs du GIEC Me traiteront de "complotiste" Fi donc ! Eclot d’allégresse voix Qui chante en moi l’écolo-schiste.
Le soleil dicte les climats Loin des facteurs économiques Trump a raison : glace ici-bas Ne fond que sous rayons thermiques.
Sans détour je vais au charbon Pour affirmer mon scepticisme Allons vers houille, déverrouillons Le carcan vert de l’intégrisme !
ExxonMobil se paie trop lierres Grimpant dans ses agissements Ces lianes essaient, tentaculaires D’étouffer ses rapports savants.
Ne freinons pas notre croissance Pour de si futiles raisons Reprogrammons l’obsolescence Le cœur débridé, consommons !
Ça ne suffisait pas qu’elle fût folle Voilà la vache condamnée Pour ce méthane quittant le sol Rendant la sphère réchauffée !
Vincent Courtillot se débat Dans le magnétisme terrestre Ça fait des hauts, ça fait des bas J’aime tant ces idées qu’il orchestre
Elles f’ront front face aux dogmatismes Des scientifiques convaincus Vers elles se fraiera mon tropisme J’y vois ma force et mon écu !
Je suis un climato sceptique Laissez-moi polluer en paix Ne décriez pas mon éthique Vivez moins fort, si ça vous plaît !

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fabianus 1077 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine