Magazine

School Judgment: la série

Publié le 20 décembre 2016 par 7bd @7BD
School Judgment - le coffret des éditions Kana Série: School Judgment - Tomes 1 à 3
Auteurs: Nobuaki Enoki (scénario) et Takeshi Obata (dessin)
Éditeur: Kana
Année: 2016
Nombre de pages: 192
Après une série de problèmes dans les écoles, le Japon a mis en place un programme un peu particulier et est en plein dans l'ère des tribunaux scolaires. Une époque où les élèves eux même organisent des séances de justice, concernant les litiges au sein de leur établissement.
Aujourd'hui, l'école de Tremblin accueille deux nouveaux élèves en classe de sixième: Abaku Inugami et Pyne Hanzuki. L'un est avocat et n'a qu'un but: avoir le dernier mot. L'autre est procureur, et elle fera tout pour battre Abaku lors d'un procès.
Et leur première affaire ne tarde pas, car le corps de Suzuki a été retrouvé découpé en morceaux.
Le jeune Tanto Nanahoshi, qui a pourtant l'air inoffensif est accusé de ce crime horrible.
Est-ce vraiment lui le coupable? Seule la justice des tribunaux scolaires en décidera. Mais pour se défendre, Tanto aura Abaku pour avocat, tandis que Pyne de son côté fera tout pour prouver sa culpabilité.
Ceci n'est que le premier procès, d'une longue série pour cette classe de sixième pour le moins agitée.
School Judgment - Tomes 1 à 3
Les éditions Kana ont eu la très bonne idée de sortir les trois tomes de cette série en même temps, début Novembre.
Les mangas sont dans un format classique, avec jaquette plastifiée sur lesquelles nous voyons les personnages principaux, dont Abaku le "héro" de cette série. Les éditions Kana ont également sorti un coffret pour les collectionneurs.
Le sommaire de chaque volume, se présente comme un agenda scolaire, où les titres des différents chapitres, viennent s'intercaler au milieu d'heures de cours (plutôt original).
Entre chaque chapitre, l'auteur nous propose aussi quelques notes, sur les personnages, leur création, leur caractère ou encore sur l'élaboration du manga.
La fin du dernier volume est même constituée de l'histoire originale écrite et dessinée par Nobuaki Enoki.
Si le nom du scénariste, Nobuaki Enoki, ne nous évoque pas grand chose dans la mesure où il s'agit de sa première oeuvre, le nom du dessinateur est connu de beaucoup. Et pour cause Takeshi Obata n'est autre que le dessinateur derrière les séries Bakuman, Death Note ou encore Platinum End.
School Judgment - Abaku Inugami avocat dans un tribunal scolaire
Le scénario met donc ici en scène des crimes, des enquêtes et des procès, le tout réalisé par des enfants. Et dès le départ, le premier crime a l'air horrible, avec pour titre: "On a retrouvé le corps de Suzuki découpé en morceaux". On se demande comment un enfant de sixième peut faire ça ?! Mais très vite, le lecteur s'aperçoit que tout ceci est bien plus léger qu'il n'y parait.
Ainsi ce sont les élèves qui gèrent les séances dans un tribunal. Ils y sont avocats, procureur ou encore juges.
Et nous verrons que chacun a un style différent pour mener les enquêtes à bien et prouver l'innocence ou la culpabilité des accusés.
L'ensemble des enquêtes nous replace dans le contexte un peu naïf et enfantin d'une classe de sixième. Le tout est bien sûr accompagné d'histoires d'amitié, d'amour et de camaraderie.
Mais derrière cette légèreté, un fil rouge se dévoile au fur et à mesure des trois tomes, au travers d'une enquêtes bien plus ancienne: "Le procès du sang".
School Judgment - La légèreté derrière les procès
Et pour mettre toutes ces enquêtes en scène, Takeshi Obata a créé des personnages hauts en couleur, en se basant sur les personnages originaux qu'avait imaginé Nobuaki Enoki. Son style de dessin, rond et doux est parfaitement adapté.
Obata arrive aussi bien à faire ressortir la naïveté et la crédulité des enfants que le côté malicieux et sombre sur certaines enquêtes.
A noter que les personnages féminins, qui sont sensées être en sixième, ont pour la plupart des caractéristiques physiques plutôt plantureuses, qui dénotent un peu et correspondraient mieux à des personnages plus âgées. Mais le style graphique étant excellent, le lecteur aura probablement tendance à oublier ce détail.
Il est aussi intéressant de comparer le dessin de la série originale avec celui d'Obata. On s'aperçoit alors que la qualité du dessin et le découpage sont clairement supérieurs et beaucoup plus efficaces et percutants.
School Judgment est donc un très bon manga où le lecteur trouvera beaucoup d'ingrédients qui font une série à succès: des crimes, des enquêtes, du suspens, de l'amitié...etc. Une belle histoire servie par un dessin excellent, d'un auteur, gage de qualité.

School Judgment - la bande annonce vidéo:


Juju Gribouille
Inscrivez vous à notre newsletter :

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


7bd 7128 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte