Magazine

Merci pour nous, M. Lemerre!

Publié le 23 juin 2008 par Vaneoo
Jusqu'au bout il aura été égal à lui-même, parce que dans sa façon d'être, personne ne peut l'égaler. Distant, dédaigneux, agressif. Personnellement je reproche à mes confrères de s'être précipités sur lui pour une photo-souvenir. Car il leur a lancé: "Je ne vous aime pas; je n'aime pas la presse". Nous sommes un peuple fier. Mais il nous arrive aussi d'être obséquieux, par excès de gentillesse, par excès d'hospitalité. Et puis sans xénophobie aucune, n'oublions pas le mythe de la lanterne de Bab Menara: elle n'éclaire que les étrangers. Nous avons eu Kasperczak et cette capacité qu'il a eu à s'intégrer dans la société tunisienne, à parler à la télévision et à se considérer comme un grand frère

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vaneoo 233 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte