Magazine

Bob , chien errant

Publié le 23 juin 2008 par Goure

photo-004.1214217752.jpg

Il y a environ huit mois, en octobre 2007, un chien noir et blanc se pointa un jour aux Calades où habitent ma fille , son mari et leurs deux filles. D’où pouvait bien venir ce chien ? Les voisins n’en n’avaient pas de semblable . Il partirait comme il était venu , pensèrent les propriétaires des lieux. Mais non , le chien ne partit pas; il s’incrusta même . Il avait cependant une particularité : celle de se laisser approcher par personne.Pas question de voir s’il était tatoué , à qui il pouvait bien appartenir . Il était nourri , logé , (pas blanchi) , mais refusait toute caresse. Si l’on faisait mine de s’approcher , il s’enfuyait dans la falaise toute proche d’où il observait tranquillement la situation . Comme en plus il aboyait la nuit , Cathy et Christophe décidèrent de déclarer l’intrus à la mairie et qu’on veuille bien les en débarrasser. Le garde apporta une grande cage laissée ouverte dans laquelle on mettrait le chien , au préalable endormi aux somniifères délivrés par le vétérinaire. Rien n’y fit !!! Bob ne s’endormit pas et la cage resta vide.. Elle y est encore narguant tout le monde. Peu à peu il se civilisa un peu : seule Lucie , neuf ans, peut l’approcher désormais. Inutile de vous dire qu’il est devenu son ami , au nom de Bob. Elle a pu lui mettre un collier anti-tiques et elle le caresse tant qu’elle veut. Il a l’air d’adorer ça. En présence de Cathy et de mon mari , il ne s’éloigne plus , mais ne veut pas encore être touché . Quant à Christophe et moi , nous ne sommes pas encore parvenus à l’apprivoiser. C’est une bête qui a dû être battue ou maltraitée pour se méfier ainsi des humains. Mais voilà la dernière histoire : Lucie me demande si j’ai une laisse. Ayant eu des chiens je lui réponds par l’affirmative et je lui donne la laisse qu’elle veut. Une grande laisse qui peut s’allonger selon nécessité. Le lendemain matin , catastrophe , Lucie et Alice arrivent à la maison avant d’aller à l’école. En pleurs , elles annoncent que Bob est parti. Il n’a pas supporté la laisse et a dévalé le chemin a toute vitesse sans qu’on puisse le rattraper. Il a disparu..Les voisins sont avertis et on fait mille supputations : avec la longueur de la laisse il risque de s’étrangler . Il reste absent deux jours , deux longs jours à supposer le pire. Et le troisième , ouf ,il réapparaît , sans laisse , sans collier anti-tiques , il a réussi à tout arracher. Il est sale , crotté (il pleuvait , souvenez-vous ) , il a mal à une patte , il boite, mais il est là !!!Il faut de nouveau de la patience pour le ré-apprivoiser , mais il sait que sa maison est là désormais , quoiqu’il arrive.Quand nous sommes arrivés aux Calades il y a quelques jours , nous apercevons Bob à son poste d’observation sur la falaise , à 30 m de la maison environ. Qu’est-ce qu’on voit aussitôt ? Lucie qui grimpe pour aller le caresser et Bob qui la suit afin qu’elle trouve le meilleur chemin sans danger pour revenir. Assurément il la surveillait. C’était beau à voir , je vous assure.

Bob, ce fut un chien errant , malheureux dans une vie antérieure. Maintenant il devient peu à peu un chien apprivoisé , aimé de nous tous.

photo-008.1214217923.jpg


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Goure 7020 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte