Magazine Culture

MORANDINI : C’est la guerre ouverte avec les journalistes

Publié le 31 décembre 2016 par Misteremma @misteremma

A la veille de Noël, jeanmarcmorandini.com publie un article sur une erreur éditoriale du Figaro. L'article s'appelle Décryptage - L'énorme gaffe à 317 millions d'euros du Figaro sur " Touche pas à mon poste " et Cyril Hanouna.

C'est le détonateur d'une nouvelle salve de règlements de compte entre l'ancien animateur d'Europe 1 et les journalistes qui s'inscrit dans une année très compliquée pour Jean-Marc Morandini.

En effet, l'année 2016 de Morandini aura été marquée par l'affaire de la web-série Les Faucons, une affaire qui aura permis aux journalistes de se déchaîner sur l'animateur de Crimes sur NRJ12.

Mis au pilori avant d'être jugé, ce dernier est parvenu à revenir tel un roi sur iTELE. Et c'est ainsi que le 17 octobre 2016, les téléspectateurs de la chaîne info de Canal+ assistaient au démarrage l'émission Morandini Live. S'en suivit une situation complètement surréaliste et la plus longue grève de l'histoire de l'audiovisuel français depuis mai 68 qui se soldera par la démission de près de 80 journalistes. iTELE sort décimée de cette lutte mais Jean-Marc Morandini reste.

Pas de trêve de Noël

Le 29 décembre 2016, L'Express publie un article en soutien à l 'ancien journaliste de RTL, Jérôme Godefroy, qui avait publié quelques jours plus tôt un très bel article sur le langage utilisé par Cyril Hanouna. Dans son article, L'Express s'étonne du soutien sans faille de Jean-Marc Morandini à l'animateur de C8.

Le même jour, le site Buzzfeed publie un article intitulé L'usine à plagiats du blog santé de Morandini dans lequel il reprend de nombreux exemples de copier-coller que l'animateur fait sur son site. Ce n'est pas la première fois que Morandini est pris en flagrant délit. En 2009, il fut déjà épinglé par le site arretsurimages.net. En 2014, il fut condamné à verser 50 000 euros de dommages et intérêts au Point (jugement cassé deux ans plus tard par la Cour de cassation). En 2015, il reconnaît ses " maladresses " dans une interview au magazine GQ :

Je dois avouer qu'au début, je n'étais pas du tout sensible à la notion de source. Mais je n'étais pas un as du Net, je ne voyais pas le problème. J'ai fini par réaliser que les gens y tenaient vraiment...

Le 30 décembre 2016, L'Express reprend les éléments de l'article de Buzzfeed en ajoutant que Jean-Marc Morandini n'a plus de carte de presse depuis de nombreuses années.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Misteremma 42529 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte