Magazine Culture

#OSEZDIRENON : La campagne de la sécurité routière qui dérange

Publié le 31 décembre 2016 par Misteremma @misteremma

En cette veille de la soirée de la Saint-Sylvestre, un campagne de la sécurité routière française fait grand bruit. La campagne en question s'appelle #OsezDireNon, elle montre différentes personnalités qui expliquent qu'il n'est pas ridicule de dire non à un pote qui tente de vous ramener en voiture alors qu'il est saoul.

Parmi ces vidéos, il y a l'anecdote touchante d'Enora Malagré. La chroniqueuse de Touche pas à mon poste (C8) raconte qu'un jour, un pote voulait la raccompagner avec ses copines. Comme il était saoul, elles ont dit non 1x, 2x, 3x et heureusement car, aujourd'hui, elles sont en vie mais le pote est décédé quelques instants plus tard dans sa voiture.

Ce témoignage indigne la toile en traitant la jeune fille de divers noms d'oiseaux car le bon geste aurait été de dire non ET d'empêcher son pote de prendre sa voiture. Le tweet le plus virulant est certainement celui de la femme de Stéphane Guillon.

@shaqspear Oui c'est vrai laisser crever un pote, elle n'est pas conne mais une vraie putain de salope de conne

- Muriel Cousin (@MurielCousin) December 30, 2016

Les tweeteux ont certainement raison mais ce n'est pas auprès d'Enora Malagré qu'il faut s'en prendre - je pense - mais auprès de cette campagne qui indique bel et bien en fin de message " refusez de monter avec un conducteur qui a trop bu " . Point. Enora ne fait qu'illustrer le message. Le message n'est tout simplement pas le bon.

En Belgique, nous avons les Bob, ces conducteurs qui ne boivent pas de la soirée et qui ramènent en toute sécurité leurs amis et leur famille. Cette campagne existe depuis 20 ans.

#OSEZDIRENON : La campagne de la sécurité routière qui dérange


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Misteremma 42529 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte