Magazine Politique

2016 en 12 billets : ma rétrospective de blog

Publié le 31 décembre 2016 par Falconhill
Tous les ans, je termine l’année par un passage sur  mes statistiques de blogs. D’habitude sur  Google Analytics. Cette année, j’ai pris les classements de Blogger qui donne le nombre de vue des pages. Comme je suis paresseux en plus, je reprends exactement la même introduction que l’an dernier. J’ai pris la même méthode, et je vois que les tendances sont les mêmes et mettent en avant les mêmes billets. C’est bien. 2016 en 12 billets : ma rétrospective de blog
Cet exercice met en tous cas en avant quelque chose de spécial cette année. Qui met en perspective mon billet de cette semaine où je disais que j’ai peu blogué cette année. Et en tous cas sans plaisir spécial, et sans vraiment me rendre compte de quels sont les billets qui m’ont déjà moi personnellement marqué. J’en redécouvre.
J’ai l’impression que cette rétrospective 2016 est un peu comme mon année. Je ne l’ai pas vu passé, et surtout je ne l’ai pas vécu. Elle est passée sur moi comme une classe de seconde sur une chroniqueuse de téléréalité. Qu’est-ce que j’en retiendrai de cette année ? Sinon personnellement, de l’amertume et des regrets, et une fatigue que cette pause de fin de l’année n’aura pas estompé ?
Allons voir ces billets. Que je vais redécouvrir avec vous
1 – Écœurement chrétien et républicain (2016-07) Je ne me souvenais plus de ce billet. En le relisant, je retrouve la colère que j’avais eu au moment de l’écriture de ce dernier. C’était suite à l’assassinat du prêtre de Saint Etienne du Rouvray, par des connards d’islamistes. Un billet où j’avais simplement écrit ce que j’avais sur le cœur. Oh, je n’ai rien écrit de bien brillant ou de bien neuf. Les musulmans radicaux auront donné l’occasion de nombreuses indignations. Parfois j’écrivais. Souvent rien… 2016 en 12 billets : ma rétrospective de blog
Là, un cran était franchi dans l’horreur. C’était après Nice. Le symbole guerrier de l’envahissement du lieu de culte adverse était franchi en France. De l’autre côté de la méditerranée, des islamistes avaient égorgés des chrétiens sur une plage de Lybie en pointant Rome du doigt. Et dans bien des pays, les chrétiens sont massacrés par les musulmans radicaux. Et il aura fallu attendre encore 6 mois et le renoncement du président de la république pour que celui ose employer le terme « d’islamistes » pour désigner le nom de l’ennemi…
Nous sommes bien en guerre. Ce jour-là, c’est en chrétien et en républicain que je me suis senti vraiment agressé, attaqué.
2 – Ras le voile (2016-04) Décidément, les sujets sur l’islam auront été ceux que j’aurais le plus traité cette année… Mais entre le mépris pour les chrétiens et les provocations d’un certain islam en France (et de ceux qui les soutiennent ou les instrumentalisent politiquement en voulant flatter ce vote), ça aura été dur.
Par mépris pour les chrétiens, j’entends par exemple les fêtes de Noël ou de Pâques ignorés de nos dirigeants actuels (alors que d’autres fêtes religieuses font l’objet de bien d’égards), le racisme et violence anti-chrétien méprisé et négligé par la gauche et le pouvoir, ou encore les insultes faites au chrétiens par des unes de Libérations entre autre. 2016 en 12 billets : ma rétrospective de blog Ce billet traitait du délirant « Hijab Day » lancé par quelques dangereux à Science Po. Qui en voulant flatter l’électorat musulman, joue vraiment avec un feu dangereux. Qui aura entre autre réussi à mettre en avant, en réaction, un vote catholique qui se revendique comme tel. Félicitations les apprentis sorciers…
3 – Même les régions ont morflé (2016-03) Dans ce mandat, il y aura donc eu cette immense réforme des régions, qui a été décidé un soir de Juin entre 20h et 21h entre le premier ministre et son président. Et dont en est sortie un collage assez extraordinaire, des régions qui se sont collées les unes aux autres, parfois de manière délirante. Un puzzle que mon bébé de 3 ans fait très bien aussi, mais les conséquences sont moins dramatiques pour les territoires et ceux qui y vivent que ce rafistolage territorial.
Il en est sorti aussi des noms grotesques pour ces régions. La mienne, Occitanie, qui ne veut plus rien dire. Le gardois s’en sent loin de la capitale Toulouse, et j’espère qu’un rapprochement avec la Provence sera à l’ordre du jour. Y avait les Hauts de France aussi, qui était l’objet de ce billet. Bref une réforme ni faite, ni à faire. Qui aura donné une campagne nauséabonde (je me souviens de Paris, et du toujours président socialiste de l’assemblée nationale et sa déclaration sur la candidate de la race blanche). Et au final des exécutifs qui  continuent à couter une blinde, à l’efficacité pas évidente, et qui aura fait la part belle aux apparatchiks des parties politiques.
En plus en donnant des noms ridicules. Champion…
4 – L’Euro en streaming (2016-04) J’ai écrit aussi pas mal de billets sur l’Euro. Qui m’auront valu des insultes sur Twitters de fanatiques de la secte Olympique Lyonnaise (ils ne supportent pas les critiques sur leurs pépites Fekir Lacazette Umtiti & co) ou des teams Pogba ou Benzema. Bien bas du front (et même un peu effrayants). 2016 en 12 billets : ma rétrospective de blog Une des bonnes nouvelles de cette année aura été la radiation de Benzema de l’équipe de France de football. Dommage qu’elle se soit accompagnée d’un lâchage de la victime qu’est Valbuena, dont le retour à un excellent niveau me ravi. Même s’il profite à un club moralement détestable. D’une manière générale, ce billet est un peu l’expression humoristique de cette détestation que j’ai de ce football Booba, pas très Charlie, dont Benzema Aurier et Pogba sont des représentations aujourd’hui. Hier c’était Nicolas Anelka.
5 – Lendemain de primaires et épisode cévenol (2016-11) La primaire de la droite, c’était aussi un grand moment cette année. Une semaine à garder des pièces de 2€ pour ne pas être dépourvu le dimanche matin venu…
Et donc ce épisode cévenol politique. Jamais je n’aurais parié trois jours avant sur ce tsunami Fillon. Ce billet était après le premier tour. Je ne sais toujours pas quoi penser de cet épisode. Pendant les fêtes de Noël, j’attendais encore des gens balancer des « heureusement que c’est pas Juppé, ce mec de gauche… », frôlant le « Ali Juppé ». Et d’autres heureux que Sarkozy ait enfin débarrassé le plancher.
Finalement la victoire de François Fillon était écrite depuis longtemps, il aurait juste fallu que j’écoute mieux…
6 – Attention aux élections gagnées d’avance (2016-10) J’en suis fier de ce billet, car quelque part si je ne m’attendais pas au tsunami Fillon, j’avais anticipé la défaite de Juppé. Cette ambiance de pré-victoire, avec ce push du Parisien « la primaire est-elle déjà jouée », m’a inquiété… Je revoyais les unes de l’Express en 94’ avec Balladur président de la République. Je pensais à DSK et Delors. Et je me disais que décidément jamais on ne retenait les leçons du passé. Entre temps, il y a eu Trump. Personne ne l’a vu venir non plus. 2016 en 12 billets : ma rétrospective de blog Et dès le lendemain des primaires, déjà des premiers commentaires des sondages qui annonçaient la franche victoire de Fillon contre Le Pen…
Les élections gagnées d’avance, ou « l’élection imperdable », concept tiré de mon expérience personnelle… Il faudra ajouter cette primaire et la défaite de Juppé à cette longue liste.  
7 – La Coupe du Monde de l’Europe commence (2016-06) Je me souviens de mon bébé Faucon tout heureux de me dire ce « elle commence ce soir la Coupe du Monde de l’Europe ? ».
Il aura vécu à fond cette Coupe d’Europe mon fils. Avec sa collection de carte Carrefour. Me chantant la marseillaise. Aimant les matchs, découvrant le football et les belles choses. Il se sera régalé. Moi aussi. C’était un bel Euro de football…
8 – Racisme ordinaire de l'anti-racisme (notre football est foutu) (2016-06) Suite aux noms sélections de Ben Arfa (dont le niveau illumine le PSG) et de Benzema, les vannes ont été ouvertes. Deschamps est raciste. Il n’a pas sélectionné Nasri à l’époque ? C’est qu’il était raciste. Le football a été la proie et la victime de ces anti-racistes qui font le lit du racisme. Critique Aurier, c’est être raciste. Trouver que Anelka a été une tache sur le maillot de l’équipe de France, c’est du racisme.
D’ici peu de temps, certains trouveront que le dégout qu’aura inspiré les Kouachi et autres meurtriers ces derniers mois, ça peut être vu aussi comme du racisme…
Un billet d’actualité, l’actualité de 2016. Qui n’aura pas été drôle…
9 – Joyeuse Saint Valentin surtout (2016-02) J’adore ce billet con. Je ne m’en souvenais plus, mais j’ai adoré cette connerie. 2016 en 12 billets : ma rétrospective de blog
Je l’ai tellement adoré que je la remets l’image… Elle était conne. J’adore cet humour.
10 – Ce président qui aura massacré la république (2016-02) J’avais écrit ce billet rageusement après le remaniement qui avait vu la nomination au gouvernement de cet opportuniste moralement détestable Jean-Vincent Placé. Au même moment, le président Hollande annonçait qu’il cédé face à l’extrême gauche violente en annonçant un référendum pour l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes…
Référendum qu’il n’aura même pas respecté, puisqu’on a appris y a peu que finalement malgré le oui du peuple nantais, le pouvoir cédait aux violents. Il aura fait du mal au pays, à la politique et à la république ce mandat et cette séquence politique… Vivement mai qu’on tourne la page…
11 – Apple 6 (2016-10) Une autre connerie qui a bien marché.
2016 en 12 billets : ma rétrospective de blog
Au fait je parlerai un jour de l’iPhone 7, mon cadeau de Noël. Il est très bien.
12 – Libération du racisme anti-chrétien (2016-09) C’est pour moi un billet important, sur un sujet important. Libération et une certaine gauche a décidé de prendre la religion chrétienne pour cible, la moquant, la méprisant, ou l’insultant. En flattant d’autres religions, en leur donnant une absolution scandaleuse sur bien des choses. Interdire les amalgames d’un côté, en les attisant de l’autre, au nom d’une « libre pensée » loin des valeurs républicaines qu’il m’est bon de défendre et de célébrer.
Un billet que j’avais trouvé important. En tous cas j’avais été blessé par Libération. Ils sont allés encore plus loin en cette fin d’année.
Bonus – Rions avec Jawad et Rions encore avec Jawad (2015-11)
Ces billets de la fin de l’an passé sont ceux qui ont encore eu plein de vue cette année. Eux non plus je ne m’en souvenais plus, et pourtant on a ri avec ce connard qui a contribué à nous faire pleurer.  2016 en 12 billets : ma rétrospective de blog
2016 en 12 billets : ma rétrospective de blog
2016 en 12 billets : ma rétrospective de blog


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Falconhill 1396 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines