Magazine Poésie

Semaine du 12 au 18 dec 2016

Par Patricia Oudot @adelaidendire

Lundi 12 Déc

Afficher l'image d'origine
  
Afficher l'image d'origine
 
Semaine du 12 au 18 dec 2016


Chaises poèmes du sculpteur Québecois Michel Goulet,Quai Rimbaud ,Charleville-Mézières
Éclatantes en fer flambeaux
Le long du quai Rimbaud
Les chaises en acier
Sont toutes gravées
Et bien orthographiées
De petites pensées
Aux poètes, empruntées
Ici un instant on s'assied
On rit ,on est gai
L'eau clapote en reflets irisés
Sous les arches du moulin musée
Parfois on y échange un regard
Magie du presque hasard
Qui vous fait devenir muse
D'un faussaire d' Arthur qui s'amuse
Il rit bien de nous dans son tombeau
Le poète de nos préaux
Il sait bien que "la vie est la farce à mener par tous",et qu'elle sonne  faux
Le long du quai Rimbaud
Il n'y a que le mensonge pour être beau

"J'ai avalé une fameuse gorgée de poison"
Adelaide

Mardi 13 Déc

  

Afficher l'image d'origine

Qu'y a t-il dans le sac d'une fille
Un stylo plume ou un crayon à bille
Un trousseau de clefs , une breloque qui brille
La photo écornée d'un futur ex
A coté du paquet  entamé de Kleenex
Une  petite boite de nicotine en bâtons
Ou un sachet plastique plein de bonbons
Sûrement le dernier Iphone à la mode
Des milliers de chansons dans un Ipod
Qu'y a t-il dans le sac d'une fille
Assurément un tas de petit bazar
Qui se balance,se mélange au hasard
De toute façon,toujours bien rempli
Il faut faire honneur à son gabarit
Plein de fidélités sur une pile de cartes
Un livre de poche,pas du Descartes
Un stick de rouge et un peu de poudre
Bref ,toute une maison dans un dé à coudre.

Adelaide♥

Belle journée amis et bel ami,pour accrocher le sac et le cœur en bandoulière

Mercredi 14 Déc

Semaine du 12 au 18 dec 2016

Dans un désert d'Orient
Coule une larme d'enfant
Coupante comme un diamant
Sur les cœurs indifférents
Elle hurle dans la rue
Sous le crachat des obus
Bonne cause bien entendue
D'une innocence suspendue
A la recherche de sa mère
Dans les gravas de pierre
Cette petite larme d'enfant
Perle en goutte de sang
Tachant la main des géants
Assassins de l'instant
Échappée à jamais de ses yeux
Qui ne sauront plus être heureux
Elle a roulé sous la bombe
Pour creuser la tombe
De tous ces faiseurs de monde
A l'âme tellement immonde

Adelaide

Jeudi 15 Déc

Afficher l'image d'origine

C'est écrit sur les mystiques pierres de runes
Nous monterons un jour en haut des dunes
Pour voir le coucher de l'astre de lune
Dont les courbes pleines sont à la une
Je mordrai dans le ciel qui s'éveille
Lui soufflant au creux de l'oreille
Les miettes de son croissant de miel
Tu pourras alors y boire la pluie d'étoiles
Dans un calice aussi pur que le cristal
Nous happerons le moelleux d'un nuage
Pour mettre la pagaille à son lit trop sage
Je grifferai la peau délicate de la  nuit
Du bout de mes doigts aux ongles  vernis
Faisant émerger la lumière du nouveau jour
Dont le voile déchiré me fera un atour 
Drap bleu ambré sur mes vagues de velours
Quand l'aube ferme les paupières de nos yeux d'acajou
Sous les éclats d'un soleil au sourire  doux
Adelaide♥

Vendredi 16 Déc

Afficher l'image d'origine

Si je savais
Ou commence ta part de liberté
Si je connaissais
Les règles du jeu pour t'aimer
Si je pouvais
Suivre mon cœur ou il m'entraine
Comme j'aimerais
Le laisser galoper, lâcher les rênes
Si je savais
Ce que tu attends de moi au fond de toi
Si je connaissais
Tes pensées secrètes ,tes désirs cachés
Si  je pouvais
Tout donner sans penser,ni réfléchir
Comme j'aimerais
T'emmener au delà des frontières du plaisir

Dans le sillage de mon eau de parfum...Si...

  Adelaide♥

Samedi 17 Dec

Sapins et neige qui tombe

Son habit d'épines résiste à l'hiver
C'est un arbre fier
Dont les grands bras verts
Descendent jusqu'à terre
Il se vêt d'une parure blanche parfois
Quand le ciel humide a un peu froid
Il déteste le mois de Décembre
Qui abat ses frères d'âge tendre
D'un coup de marteau à fendre
Pour les emmener loin de la forêt
Sous les toits chauds et  coquets
Aux ampoules trop artificielles
Eux pourtant si beaux au naturel
Quand il s’élèvent vers le ciel
Il hait le lendemain des jours de Noël
Qui les jettera sur le trottoir ,ou une poubelle
Lui ,c'est la nuit qui lui offre son décor
En posant sur son sommet une lumière d'or
Celle d'une étoile qui s'endort
Adelaide♥

Dimanche 18 Déc

Semaine du 12 au 18 dec 2016

L'ombre du mur dérisoire
T'a absorbé comme un buvard
Toi ,assis sur le trottoir
Mais plus personne pour te voir
Tâche d'encre trop noire
Aux mains de l'obscurité notoire
La société t'a jeté un soir
De l'autre coté de son miroir
Il suffit de peu ,un mauvais hasard
Pour basculer dans le désespoir
Et soudain ne plus rien valoir
Même pas le prix d'un regard

Adelaide




Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Patricia Oudot 1365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine