Magazine Société

Red soft power

Publié le 02 janvier 2017 par Christophefaurie
La disparition d'un chœur de l'Armée rouge a été l'occasion d'évoquer son rôle. Il participait à la propagande soviétique. Il donnait du régime une image amicale. En fait, me suis-je dit, la guerre froide a été bien plus une question de "soft power" que de bombes atomiques...
Les Indiens d'Amérique auraient été décimés par les virus occidentaux. Et s'il en avait été de même ici ? J'entendais Daniel Cohn-Bendit dire qu'il avait été le défenseur de la contre-culture américaine en 68, contre les maoïstes et autres trotskistes. Et si c'était cette contre-culture, et sa révolte contre l'autorité et son désir de jouissance immédiate, qui avait séduit le monde, et l'avait converti aux valeurs américaines ? Quant à l'establishment américain, il était vacciné pour lui résister ? 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1652 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine