Magazine Conso

[L’actu Web – Semaines du 19 et 26/12] Voyage, piratage, flicage et photomontage

Publié le 02 janvier 2017 par Iprotego @iProtego

En cette nouvelle année 2017, l’équipe d’iProtego tient tout d’abord à vous adresser ses meilleurs vœux ! Après notre petite semaine de congés, on reprend les bonnes habitudes et on vous propose de découvrir les news web et numérique de ces deux dernières semaines.

Le piratage toujours à la une

Peut-être avez-vous été alerté si vous consultez les actualités de presse-citron ou nous suivez sur notre compte Twitter : poster sur les réseaux sociaux une photo de sa carte d’embarquement pour un voyage en avion est, en termes de sécurité, extrêmement dangereux. En effet, deux experts en sécurité informatique ont ainsi réussi à prouver que de simples photos contenaient bon nombre d’infos personnelles susceptibles d’être bien entendues visionnées mais également modifiées par des pirates malintentionnés ! En associant simplement le bon code de réservation avec le nom passager, il serait par exemple facile de modifier les coordonnées bancaires et se faire rembourser le billet sur un compte à l’étranger. Autre risque à prendre en compte : indiquer que vous partez en vacances de telle à telle date peut « ouvrir la porte » à de potentiels cambrioleurs avertis que vous n’êtes pas à votre domicile pendant un moment. Bref, vous l’aurez compris : indiquer sur les réseaux sociaux, ou plus généralement, sur Internet où vous partez et de quand à quand est loin d’être une bonne idée.

donaldtrump
Et en parlant piratage, cyber sécurité et envol, direction les Etats-Unis avec la nouvelle idée de Donald Trump pour ne pas se faire pirater sa boîte mail ni ses messages confidentiels : ni plus ni moins que le retour au traditionnel courrier pour limiter les risques ! Une déclaration qui a vivement suscité les rires des internautes comme en témoignent certains tweets ci-contre.

reseaux-sociaux-visa

Les réseaux sociaux, le nouveau visa ?

Toujours aux Etats-Unis avec une mesure qui en a fait bondir plus d’un : pourront vous être demandés, afin de partir aux Etats-Unis, d’indiquer vos noms d’usager sur les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Instagram, LinkedIn, Google+ ou Youtube ou des sites comme GitHub. Cette demande sera effectuée via un formulaire à remplir pour l’obtention d’un VISA temporaire (moins de 90 jours) auprès de 38 pays, dont la France.

Pour rappel, une telle mesure avait déjà été annoncée au moins de juin et avait déjà à l’époque fait couler beaucoup d’encre. Des activistes comme l’ACLU
avaient alors fait part de leur opposition à cette mesure, en invoquant notamment le risque pour la vie privée et la liberté d’expression en ligne. Répondre à cette demande ne sera pas en soit obligatoire, mais bon nombre d’internautes seront incités à le faire sous peine de se voir poser d’autres questions, peut-être plus personnelles, par des agents de la sécurité une fois arrivés. De quoi hélas dissuader de masquer ses comptes de réseaux sociaux sur le papier.

Pourquoi une telle mesure ? Les Etats-Unis justifient cette mesure comme une protection supplémentaire contre les menaces venant de l’étranger.

Les évènements marquants 2016 sur le web en image

Enfin, on termine cette chronique sur une image qui, largement inspirée d’un album des Beatles, réunit des photos des célébrités disparues en 2016, en hommage à ces dernières. Certains évènements marquants comme le Brexit sont également mentionnés. On vous laisse admirer l’œuvre photomontage de Chris Barker :

photomontage2016

Enregistrer

Enregistrer


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Iprotego 445 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte