Magazine

2016 – vers 2017

Publié le 03 janvier 2017 par Lapauselibrairie @librairiedeno

2016 – vers 2017

Des articles comme ça vous en aurez vu des centaines je pense mais j’avais envie de vous écrire quelques mots car je suis plus à l’aise à l’écrit qu’à l’oral.

Quelques réflexions et instants qui ont marqué mon année 2016.
Un long roman.

coupe

Cette année 2016  a été riche en émotions : entre amour, émerveillement, joie, épanouissement.
Tout a commencé par un merveilleux voyage au Viêtnam avec mon amoureux au mois de Janvier. Un voyage qui restera gravé dans ma vie et dans ma peau. Il a totalement changé ma vision de voir la vie. Je suis revenue en souhaitant améliorer ma consommation en terme d’écologie, mes échanges avec mes proches et les inconnus, mes valeurs et créer celles que j’aimerais transmettre à un mini-nous.

2016 – vers 2017

En parlant de mini-nous, c’est un mini-tata (moi!!) dont j’ai appris la création début Mai. La soeur de mon amoureux était enceinte. Un petit bonhomme qui est, à l’heure où j’écris ces lignes, sur la bonne voie pour montrer le bout de son nez (il est arrivé!!). Une année 2017 qui commence de la meilleure manière.

2016 – vers 2017

La prise de conscience du Viêtnam m’a amenée à vouloir démissionner de mon CDI très bien payé mais où certaines valeurs professionnelles et personnelles ne me convenaient plus. En cherchant pour partir au plus vite (tourner la page, viiitte!) j’ai trouvé un service civique en littérature jeunesse à 1 heure de chez moi (contre 15 min pour mon CDI). Une décision très lourde mais un choix de vie devait s’effectuer.

En Mai j’apprenais que j’allais être tata et allait travailler 8 mois dans un environnement littéraire, parfois avec des enfants. Une nouvelle vie commençait.

Cela serait mentir que de vous dire que tout a été rose car j’ai énormément stressé. J’ai paniqué en voyant que j’allais gagner 1/3 de mon salaire avec le même montant de factures à payer, je ne sais encore pas si j’aurai des aides, je n’ai trouvé aucun job à côté car les nombres d’heures ne correspondaient pas et surtout la peur des avis des autres sur mon mode de vie différent.
La pression sociale que je ressentais (réelle ou non) était forte avec des réflexions, commentaires, coups d’oeil qui voulaient tout dire. J’ai appris durant ces 8 mois à me foutre complètement de l’avis (et la vie) des autres pour vivre la mienne comme je le souhaitais.

Cette période de service civique a été une renaissance. J’ai rencontré deux personnes (et bien d’autres!!) formidables, pleines de bonté, folie, gentillesse, compréhension. Je me suis sentie soutenue même si j’ai l’intime conviction que j’aurai pu mieux faire dans mon travail (c’est pour cela que je continue de les aider en bénévolat pour terminer le projet pédagogique). Je me suis découvert un amour pour l’Education Populaire, les animations et la transmission de valeurs auprès des enfants. Je les remercie énormément de m’avoir offert la confiance en la vie et autrui.

Ces 8 mois m’ont également permis d’avoir davantage de temps pour moi et mon amoureux que je ne voyais plus. J’ai redécouvert le bonheur de rentrer le soir après le travail et de le trouver réveillé, manger avec lui, regarder la télé. Des choses simples mais que je n’avais plus la chance de vivre avec lui. Nous avons pu partir en vacances dans le Sud avec sa famille alors que l’année dernière je n’avais pas pu assister au mariage de son cousin ; rendre visite à mon frère et une amie. Deux semaines ressourçantes. Je me sens aussi plus sereine quand des amies me proposent un week-end, une soirée, j’accepte volontiers sans réfléchir car avant quand j’étais en repos surprise je passais ce temps avec mon amoureux de peur de ne plus avoir ce temps là. Et dernièrement, j’ai pu profiter de week-ends, soirées, jours de fêtes pour vivre des moments de bonheur, joie, partage que je n’aurai pas pu vivre et que je n’aurai pas pu revivre.

2016 – vers 2017

Mi Décembre j’ai appris que j’avais été refusée à un entretien et que mon projet de création de librairie était court-circuité par deux autres entrepreneurs. Mais si j’avais été acceptée, je n’aurai pas pu vivre ces moments et grâce à ce refus j’ai pu rencontrer une personne qui m’aide dans mon projet littéraire : offrir de l’aide, un concept que j’aime découvrir.
Grâce à ses conseils, j’ai postulé pour un stage dans une librairie qui commencera début Janvier.


Niveau vidéos et blogs, il y a eu des hauts et des bas. J’ai souvent eu l’envie de tout arrêter surtout en voyant le peu de vues, commentaires, échanges, abonnements. Les chiffres ne sont pas importants mais je souhaitais plus de papotages quand j’ai créé ma chaîne.
Je sais aussi que je n’ai pas été à la hauteur en faisant peu de vidéos ou en faisant celles sur Tipeee et Andy 2.0 qui me font, à mon avis, passer pour une connasse (mais il faut bien les assumer car je les ai faites…)

Je souhaite donc améliorer tout cela en 2017 et me donner à fond, pour vous, et aussi pour moi, car youtube et le blog me procurent énormément de bonheur et d’opportunités (comme le service civique, mon poste de correspondante locale, et pour tout cela je vous serai à jamais reconnaissante. Merci. Merci. Merci.). J’espère vous  offrir un peu de bonheur à travers mes vidéos tout de même…

Je vous remercie pour votre confiance et fidélité. Je reste à votre écoute pour vos avis sur la chaîne, le blog. Et j’espère que nous ferons encore un long chemin même dans l’ombre car le tout est d’être ensemble. Merci. Je vous souhaite de très bonnes choses et vous embrasse fort !

2016 – vers 2017

Et vous, que retenez-vous de l’année 2016 et comment voyez-vous l’année 2017 ?



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lapauselibrairie 389 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte