Magazine Football

Wenger ou Deschamps pour succéder à Domenech ?

Publié le 23 juin 2008 par Journalsudouest

Crédit photo : Robert Young/FlickR

On sait Raymond Domenech fragilisé dans son poste de sélectionneur de l’équipe de France. Son mauvais parcours à l’Euro doublé d’un caractère orgueilleux font de lui la personne la plus détesté du moment. Les successeurs potentiels se bousculent au siège de la fédération. 2 noms, Wenger et Deschamps, sont arrivés en tête de notre sondage du blog de l’Euro.
A la question Quel serait le successeur idéal à Ramond Domenech, vous êtes 38% à voter pour Arsène Wenger. Le coach d’Arsenal à, selon vous, toutes les capacités à mener l’équipe de France dans son objectif de coupe du Monde 2010. Wenger s’est dit pas concerné par le poste, tout acquis à son club de la banlieue de Londres. Il est vrai que l’ex-coach de Monaco devrait diviser par trois son salaire actuel pour prendre la tête des Bleus. Mais il est déjà multi-millionaire alors le prestige d’une nation comme la France le fait aussi réfléchir.

Second dans notre sondage mais en pôle position sur la liste de Jean-Pierre Escalettes, Didier Deschamps arrive derrière Wenger avec 37% des votes. Champion du monde 1998, champion d’Europe 2000, capitaine de l’équipe de France, Deschamps était un vrai meneur d’hommes sur le terrain. Il a prouvé avec Monaco et la Juventus qu’il avait de bonnes qualités d’entraineur. A bientôt 40 ans, il serait l’un des plus jeune sélectionneur. Il a l’appui de nombreux champions du monde (Zidane, Dugarry…) et dirigeants du football français (Platini…). Reste maintenant à convaincre la fédération.
Les autres noms se partagent le reste du gâteau. Elie Baup récolte 12% des votes, lui qui fut champion de France avec les Girondins de Bordeaux en 1999. Alain Giresse a été choisi par 8% des internautes alors que 4% ont trouvé en Laurent Blanc l’homme idéal.

1 vote est allé en faveur d’Eric Mombaerts, l’actuel entraîneur de la sélection-18ans et futur coach des espoirs français. Cet homme est un parfait inconnu pour la plupart des habitants de l’hexagone mais c’est un homme de confiance pour la Direction Technique National. Attention, il va falloir scruter les hommes de la DTN car depuis 14 ans, un seul entraineur ne venait pas de cette entité. C’était Jacques Santini et il n’a tenu que 2 ans.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Journalsudouest 18 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines