Magazine

Pomme, pomme, pomme...

Publié le 23 juin 2008 par Desiderio
Alors là, je crois que ce n'est pas du tout gagné :
Face à la menace de multiplication de conflits juridiques, Paul Twomey, le président de l'Icann, oppose «quatre critères majeurs» pour refuser une extension d'adresse Web. Primo : les noms choisis ne devront pas violer le droit des marques. Le «.apple» appartient par exemple déjà au géant de l'électronique et ne pourra pas être utilisé par un autre organisme.
S'il y avait un mauvais exemple à ne pas donner, il l'a été : le nom d'Apple n'appartient justement pas à la firme électronique, elle en a seulement l'usage et cela a provoqué quelques années de procès. Cela promet surtout beaucoup de sous pour les avocats d'affaire et les conseillers en…

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Desiderio 111 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte