Magazine Côté Femmes

Le temps des souvenirs, déjà.

Publié le 08 janvier 2017 par Alice Join @Alice_sur_twitt

Alors que début janvier devrait plutôt être la promesse des jours à venir, ici, c'est davantage le doux souvenir des jours passés qui a marqué notre quotidien.

Si vous avez un compte Facebook, vous n'êtes pas sans recevoir non plus des notifications, "Il y a 3, 4, 5 ans déjà."

C'était en 2011 et Octave chantait avec son père. Comme cette photographie me touche...

Le temps des souvenirs, déjà.

Ce sont mes stagiaires aussi, cette semaine, qui m'ont rapporté de leurs vacances en famille, chez eux, à la Martinique, Guadeloupe, en Guyane ou encore à la Réunion, des souvenirs gourmands.

Le rhum coco maison de la maman de M., le café local, ou encore l'essence de vanille de J.

Le temps des souvenirs, déjà.
Le temps des souvenirs, déjà.

A la maison, et au boulot, j'ai bien senti le retour à la réalité avec des matins difficiles, un timing serré avec des Blonds définitivement accro à la grasse matinée, et des soirées que j'ai passé à travailler pour corriger.

Durant les vacances, nous sommes allés au cinéma pour regarder Les malheurs de Sophie. j'ai pleuré, ils ont pleuré, et de nouveaux cauchemars sont apparus ("Mais la Maman elle va revenir? et pourquoi dans ses rêves elle ne voit pas son Papa?") j'ai commandé et reçu cette série de BD que j'ai lues et relues des centaines de fois petite.

Le temps des souvenirs, déjà.

Et puis Albert le Sanglier qui éclaire leurs nuits s'est paré d'une nouvelle médaille gagnée par le petit joueur d'échecs. C'est lui le porteur de grigris, de souvenirs : l'ange de baptême en ivoire, le foulard scout, la coiffe indienne

Le temps des souvenirs, déjà.

C'est toujours violent ces changements de rythme. Même si Ernest avait atteint un niveau de pénibilité presque inégalable et que le retour à l'école a marqué le retour d'une humeur plus gérable, j'ai le sentiment que nous sommes (déjà?)(encore?) épuisés.

Les jolis soirs et matins roses nous ont heureusement accompagnés et c'est peut-être pas grand chose, mais cela me semble bien doux d'ouvrir un oeil, ou de quitter mon bureau et m'émerveiller.

Le temps des souvenirs, déjà.

Je vous souhaite un doux dimanche et on se retrouve demain pour évoquer la Gratitude.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alice Join 82 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte