Magazine Société

Le mensonge fillonesque bien ancré tient

Publié le 09 janvier 2017 par Fabianus

LE MENSONGE FILLONESQUE BIEN ANCRÉ TIENT

Agrandir l'image si besoin est


Même s’il fut souvent hôte au Mans, il ne faut pas qu’il devienne tête de turc à la moindre de ses sorties verbales.
Dernièrement, sur TF1, François Fillon, car c’est bien de lui qu’il s’agit, s’est présenté comme « gaulliste et chrétien ». Il voulait, par ces mots d’Elysée démodéliser, en quelque sorte, le programme de destruction de la Sécurité Sociale que d’aucuns avaient cru percevoir dans les arguments de campagne.
En se présentant gaulliste il affirme qu’il nous a compris et qu’il est en général ouvert à la discussion, à la paix, qu’il préfère sa colombe ailée aux deux aigles « lys » de royauté.
En se présentant chrétien il veut rassurer d’un ton pas pâle qu’il va rester humain. De toutes ses belles propositions, seul le quart aime ! Il va tout revoir avec art puisque l’art est mission dépêchée ! Il faut surtout s’installer au château qui, durant 5 ans, a subi la chianlit de Hollande ! Alors François fonce et venge Elysée ! Amen !
S’il supprime quelques postes de fonctionnaire ce sera avec une véritable charité, mais si ! Le non remboursement de certains médicaments s’opèrera en conservant santé au logis ! Son quinquennat portera davantage d’épices qu’eau pâle dans les foyers et l’augmentation de la tva ne fera pas l’aire à maux car cela serait susciter (ce las se ressuscitait ?) une hausse de défiance dans sa politique, et comment, avec de telles aversions en crue, s’y fier ? Le travail hebdomadaire de 48h n’empêchera pas le respect de la messe, vers 8 h du matin, où l’on fera là pose, tôt, las !
Et c’est en bon chrétien en pleine ascension que notre Sarthois a déclaré avoir « ouvert les télécommunications à la concurrence ». Oui, grâce à Fillon, internet est entré en France, en Eve, en Gilles, en chacun de nous. Grâce au père François le monopole de France Telecom, géré par d’improductifs fonctionnaires, a été battu en brèche.
C’est au CES de Las Vegas (USA), l'un des plus importants salons high-tech au monde, que François a lancé cette brillante déclaration en précisant
-   Sans moi, vous seriez encore à l’heure du minitel qu’il soit rose ou non, avec un seul opérateur gavé d’aides d’un Etat particulièrement à câbler !
Hum, le petit péché d’orgueil qui s’enorgueillit d’un autre, celui du mensonger. Car le père Fillon n’a pas toujours été en pointe dans le monde d’internet.
On en veut pour preuve le fameux amendement (dit amendement Fillon) de cet amant du Mans, dûment censuré par le Conseil Constitutionnel, en 1996, qui visait à rendre les fournisseurs d’accès pénalement responsables des contenus des services ayant fait l’objet d’un avis défavorable du Comité Supérieur de la Télématique.
Bah, deux petits péchés déjà pardonnés par notre Père, qui note, repère, un petit penchant pour l’approximation et la langue de bois.
Car, le mensonge fait partie de la panoplie du candidat voulant pécher et donc pêcher des voix.
Alors pourquoi pas se donner quelques libertés avec la vérité pour attraper dans ses filets quelques fans du numérique. En haute mer c’est de l’appel à geeks !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fabianus 1077 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine