Magazine Médias

Le temps des science sociales françaises

Publié le 10 janvier 2017 par Fmariet
Le temps des science sociales françaises
Thomas Hirsch, Le temps des sociétés. D'Emile Durkheim à Marc Bloch, Paris, 2016, éditions HESS, 471 p., Bibliogr., Index. 24 €
Accélération, temps réel, multitasking, brièveté des formats, mémorisation : les médias et la publicité donnent l'impression que notre vision du temps, kantienne depuis des siècles ("forme pure a priori de notre sensibilité interne"), est en train de changer, que les smartphones, les montres intelligentes et les réseaux sociaux avec leurs photographies altèrent notre gestion des souvenirs et de la mémoire. Sans compter l'omniprésence mobile des outils synchronisés de productivité, béquilles de notre entendement contre l'oubli et l'étourderie : calendriers, to-do list, alertes en tout genre, rappels (reminders)... La culture numérique ne cesse d'être occupée de la durée et du temps mais peu de l'histoire : ses analyses ont-elles hérité des sciences sociales françaises du siècle passé ? Est-elle consciente de cet héritage ?
Cet ouvrage reprend une thèse de l'auteur, soutenue en 2014 : "Le Temps social. Conceptions sociologiques du temps et représentation de l’histoire dans les sciences de l’homme en France (1901-1945)".  Le plan est strictement chronologique, chaque auteur se voyant attribué une tranche du demi-vingtième siècle français : Marcel Mauss, Charles Blondel, Lucien Lévy-Brühl et la "mentalité primitive", Emile Durkheim, Jacques Soustelle (un futur ministre de l'information), Maurice Halbwachs, Marcel Granet (Chine ancienne) pour finir avec les historiens, Marc Bloch et Lucien Febvre. Bien sûr, la philosophie de la durée de Henri Bergson est beaucoup évoquée. S'agissant du temps, on aurait aussi attendu Marcel Proust (La Recherche, 1906-1922), voire Martin Heidegger (Être et temps, 1927) pour mieux faire percevoir l'effet des institutions, de l'administration françaises et de son microcosme sur les orientations des recherches en sciences sociales.
Sociologie et anthropologie, ethnologie sont marquées, stigmatisées par l'ombre portée du colonialisme et de ses guerres (jusques y compris Pierre Bourdieu). "Hypocrisie collective", disait Aimé Césaire. La corruption épistémologique qui s'en suit est encore loin d'avoir été évaluée, beaucoup de notations dans l'ouvrage y font une discrète allusion (cf. Paul Nizan et le travail de Lévy-Brühl, p. 249).
Cet ouvrage est un parfait manuel pour s'orienter dans la pensée française des sciences sociales, jusqu'à Georges Dumézil et Raymond Aron, à propos d'une question essentielle. Le temps joue le rôle de révélateur des orientations et des différences. Pour les spécialistes des médias et de la publicité, Thomas Hirsch apporte un éclairage sur les différences d'écoles de pensée socio-anthropologiques, montrant l'empreinte essentielle de Durkheim dans la sociologie française, empreinte encore sensible aujourd'hui.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Hôtel Handsome Paris

    Hôtel Handsome Paris

    Ces derniers temps je suis très souvent à Paris et comme je n’ai plus d’appartement à la Capitale (à mon grand regret, non je ne suis pas en boucle à ce sujet... Lire la suite

    Par  Parisgrenoble
    CONSO, CÔTÉ FEMMES, MODE
  • bronzer sa peau sans soleil

    bronzer peau sans soleil

    un bronzage sublime, c'est avant tout un bronzage bien préparé. pour obtenir un hâle profond et doré, il faut en effet que notre corps ait à… en... Lire la suite

    Par  Ek0
    BIEN-ÊTRE
  • Honda Fit EX-L Navi AWD 2016

    Honda EX-L Navi 2016

    La polyvalence incarnée Par Auteur: Richard Roch Journaliste, rédacteur, réviseur et traducteur  Honda a complètement revu sa petite sous-compacte et l’a... Lire la suite

    Par  Critiqueauto
    AUTO/MOTO, CONSO
  • Un saut sans parachute !

    saut sans parachute

    Balls of steel Sauter de 7 600 mètres d'altitude et atterrir dans un filet, c'est la performance unique au monde de Luke Aikins. Il ne faut pas louper le cible... Lire la suite

    Par  Didier Vincent
    INSOLITE
  • Le fauteuil Quetzal par Marc Venot

    fauteuil Quetzal Marc Venot

    Marc Venot, Designer français, présente le fauteuil Quetzal, un fauteuil réversible spécialement dessiné pour la marque espagnole Missana. A l’instar de... Lire la suite

    Par  Vincent Espritdesign
    CONSO, DÉCORATION, DESIGN ET ARCHITECTURE
  • Le temps des Princesses #robe #mariée #wedding

    temps Princesses #robe #mariée #wedding

    Avec l’avènement d’internet, la vente en ligne de robes de mariées et de costumes s’est largement démocratisée. Lire la suite

    Par  Céline Durand
    MARIAGE, SORTIR
  • De Paris à Bayreuth, un voyage vu par l´illustrateur Maurice Mars en 1876

    Paris Bayreuth, voyage l´illustrateur Maurice Mars 1876

    Le Journal amusant du 9 septembre 1876 revient sur le voyage au Festival de Bayreuth par une planche de l´illustrateur belge Maurice Bonvoisin, dit Mars... Lire la suite

    Par  Luclebelge
    BONS PLANS, EUROPE, SORTIR

A propos de l’auteur


Fmariet 276 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine