Magazine Société

La vanille, c’est pour les filles. Le ventre, on en fait tout un plat

Publié le 23 juin 2008 par Didier54 @Partages

On m'a filé une revue que j'ai parcourue entre deux séances de balayage et de lavage de sol. Voici les phrases qui m'ont sauté à la tronche. Avec elles, cette image.

En cellule de prison, on est forcé de laisser tomber l'égo, d'ouvrir son coeur, de vivre la compassion. (Frère Louis, pacifiste américain).

L'amour est une nécessité vitale. Le seul moyen de nous ouvrir au monde, aux autres, de nous enrichir de l'altérité. Aimer nous révèle qu'il n'existe pas un seul modèle, une seule forme d'art. Ni de vérité. (Robyn Orlin, chorégraphe sud africaine).

La suppression de la publicité [à la télé publique] est une bonne idée. Reste à voir si c'est une bonne nouvelle. (Denis Rougé, président de l'association les pieds dans le PAF).

+ 130, + 40 et + 81 : En pour cents, l'augmentation respectivement du blé, du maïs et du riz entre janvier 2007 et mars 2008.

Barack Obama, les promesses de l'aube.

Le mal n'est pas une monstruosité extérieure à l'humain, il habite au-dedans de lui. (Jean-Claude Guillebaud, journaliste).

Dieu a de l'humour (Jean-Pierre Nortel, prêtre).

Par internet, la vieille idée utopique d'un réseau mondial d'hospitalité gratuite explose.

La vanille, c'est pour les filles. Le ventre, on en fait tout un plat.

louis.jpg   Source : La Vie, numéro 3275, juin 2008.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Didier54 35 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine