Magazine Livres

Perfect World Tome 1 de Rie Aruga

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete

La couverture toute douce et sobre m’a interpellée, ainsi que le personnage masculin en fauteuil roulant. Curieuse, j’ai lu la quatrième de couverture et et tout de suite, ce titre est passé à la caisse de ma librairie.

Perfect World Tome 1 de Rie Aruga

Perfect World Tome 1 de Rie ArugaNombre de page : 
Editeur : Akata
Date de sortie : 13 octobre 2016
Collection : L
Langue : Français
ISBN-10 : 2369741481
ISBN-13 : 978-2369741480
Prix éditeur : 6,95€
Disponible sur Liseuse : NON

De quoi ça parle ?

Tsugumi, à 26 ans, travaille au sein d’une entreprise de design d’intérieur. Un soir, lors d’une soirée de travail, quelle est sa surprise de retrouver autour de la table Ayukawa, son amour de lycée ! Mais depuis la fin de leurs études, le jeune homme, impliqué dans un accident, est en fauteuil roulant.

Certaine que jamais elle n’aura la force (et l’envie) de fréquenter un homme « au corps amoindri », la jeune femme va pourtant sentir quelque chose bouger en elle…

Lire un extrait du manga

⭐ Mon avis :

Ce manga est un josei (manga pour « jeunes filles/femmes »), c’est à dire que les histoires qui y sont traitées sont un peu plus adultes que dans les shojo (manga pour « petites filles »). Malgré un dessin tout mignon, l’histoire en elle-même est assez dure et vous prendra assurément aux tripes ! J’ai eu le cœur serré tout le long de ma lecture. Déjà pour Itsuki Ayukawa, le héros qui, suite à un accident grave, se retrouve en fauteuil roulant, mais aussi pour Tsugumi Kawana, l’héroïne. Par un hasard qui fait assez bien Perfect World Tome 1 de Rie Arugales choses, les deux jeunes gens vont se recroiser, lors d’une soirée professionnelle. Pour la jeune fille, c’est un coup terrible car Ayukawa était son premier amour d’adolescente. Un amour qui ne s’est jamais concrétisé.  J’ai eu énormément d’empathie pour Kawana, parce que du début à la fin de ce tome, c’est elle qui supporte tout et qui prend énormément sur elle sans jamais se plaindre. Bien qu’au départ elle se pose des questions, revoir son ancien amour a réveillé des choses en elle, mais peut-elle concrètement envisager une relation avec lui qui se retrouve handicapé ?

Bien qu’elle le fasse avec une certaine finesse, la mangaka n’hésite pas à raconter aux lecteurs, à travers son personnage, à quel point la vie des handicapés est dure, contraignante, frustrante et parfois même humiliante. Ayukawa ne veut pas de relation avec quelqu’un. Il ne veut pas faire subir à ceux qu’il aime un fardeau tel que lui. Au fur et à mesure du temps, Kawana va doucement se rapprocher de lui  et apprendre en même temps à mieux connaître sa vie qui  n’est pas toujours rose. Moi-même, je ne connaissais pas tout ce qui fait que la vie d’un handicapé est si compliquée. Toutefois, même si on a de la peine pour Ayukawa, mon empathie est allé directement vers Kawana qui prend sur elle à chaque fois.

Vous l’avez compris, moi qui devient de plus en plus sélective en matière de manga, cette histoire est une très belle et une merveilleuse surprise. Je n’ai pas lâché le livre jusqu’à ce que je l’ai terminé. Je n’ai qu’une hâte maintenant, dévorer le second que je viens de commander.

Voilà une histoire difficile et plutôt bien amenée servit par un coup de crayon, doux, fin et sans de fioriture dans la plus pure lignée du genre. Un style léger pour un récit dur, vif émouvant qui fera réfléchir autant son héroïne que ceux qui liront ce manga.

Perfect World Tome 1 de Rie Aruga

Acheter ce manga sur Amazon

La couverture toute douce et sobre m’a interpellée, ainsi que le personnage masculin en fauteuil roulant. Curieuse, j’ai lu la quatrième de couverture et et tout de suite, ce titre est passé à la caisse de ma librairie.

Perfect World Tome 1 de Rie Aruga

Perfect World Tome 1 de Rie ArugaNombre de page : 
Editeur : Akata
Date de sortie : 13 octobre 2016
Collection : L
Langue : Français
ISBN-10 : 2369741481
ISBN-13 : 978-2369741480
Prix éditeur : 6,95€
Disponible sur Liseuse : NON

De quoi ça parle ?

Tsugumi, à 26 ans, travaille au sein d’une entreprise de design d’intérieur. Un soir, lors d’une soirée de travail, quelle est sa surprise de retrouver autour de la table Ayukawa, son amour de lycée ! Mais depuis la fin de leurs études, le jeune homme, impliqué dans un accident, est en fauteuil roulant.

Certaine que jamais elle n’aura la force (et l’envie) de fréquenter un homme « au corps amoindri », la jeune femme va pourtant sentir quelque chose bouger en elle…

Lire un extrait du manga

⭐ Mon avis :

Ce manga est un josei (manga pour « jeunes filles/femmes »), c’est à dire que les histoires qui y sont traitées sont un peu plus adultes que dans les shojo (manga pour « petites filles »). Malgré un dessin tout mignon, l’histoire en elle-même est assez dure et vous prendra assurément aux tripes ! J’ai eu le cœur serré tout le long de ma lecture. Déjà pour Itsuki Ayukawa, le héros qui, suite à un accident grave, se retrouve en fauteuil roulant, mais aussi pour Tsugumi Kawana, l’héroïne. Par un hasard qui fait assez bien Perfect World Tome 1 de Rie Arugales choses, les deux jeunes gens vont se recroiser, lors d’une soirée professionnelle. Pour la jeune fille, c’est un coup terrible car Ayukawa était son premier amour d’adolescente. Un amour qui ne s’est jamais concrétisé.  J’ai eu énormément d’empathie pour Kawana, parce que du début à la fin de ce tome, c’est elle qui supporte tout et qui prend énormément sur elle sans jamais se plaindre. Bien qu’au départ elle se pose des questions, revoir son ancien amour a réveillé des choses en elle, mais peut-elle concrètement envisager une relation avec lui qui se retrouve handicapé ?

Bien qu’elle le fasse avec une certaine finesse, la mangaka n’hésite pas à raconter aux lecteurs, à travers son personnage, à quel point la vie des handicapés est dure, contraignante, frustrante et parfois même humiliante. Ayukawa ne veut pas de relation avec quelqu’un. Il ne veut pas faire subir à ceux qu’il aime un fardeau tel que lui. Au fur et à mesure du temps, Kawana va doucement se rapprocher de lui  et apprendre en même temps à mieux connaître sa vie qui  n’est pas toujours rose. Moi-même, je ne connaissais pas tout ce qui fait que la vie d’un handicapé est si compliquée. Toutefois, même si on a de la peine pour Ayukawa, mon empathie est allé directement vers Kawana qui prend sur elle à chaque fois.

Vous l’avez compris, moi qui devient de plus en plus sélective en matière de manga, cette histoire est une très belle et une merveilleuse surprise. Je n’ai pas lâché le livre jusqu’à ce que je l’ai terminé. Je n’ai qu’une hâte maintenant, dévorer le second que je viens de commander.

Voilà une histoire difficile et plutôt bien amenée servit par un coup de crayon, doux, fin et sans de fioriture dans la plus pure lignée du genre. Un style léger pour un récit dur, vif émouvant qui fera réfléchir autant son héroïne que ceux qui liront ce manga.

Perfect World Tome 1 de Rie Aruga


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 67457 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine