Magazine

Ecologie et néo-platonisme dans la poésie de Mai-68

Publié le 23 juin 2008 par Desiderio

Continuons les révisions du bac de français, mais cette fois pour l'oral et non plus pour le commentaire composé. Le texte s'inscrit une fois de plus dans le programme des chansons engagées de l'après-mai-68. Nous avons choisi pour Mariah-Samanthah un poème de l'année 71 qui illustre les préoccupations écologiques de la jeunesse révoltée de ces temps si lointains : Soleil par Marie. Ce fut l'hymne de Monaco pour l'Eurovision !

Soleil, toi qui viens de loin
Toi qui connais bien
Le secret des fleurs
Soleil, dis-moi si l'amour
Fera son jardin dans mon cœur

Oberve l'apostrophe : pourquoi et comment le Soleil est-il personnalisé ? Quelles sont les qualités qui lui sont associées ? Crois-tu qu'elles correspondent à la nature du…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Desiderio 111 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte