Magazine Conso

[L’actu Web – Semaine du 09/01/2017] Fake news, Notre Story, Neon

Publié le 16 janvier 2017 par Iprotego @iProtego

Nous sommes déjà à la mi-Janvier et le froid s’est d’ores et déjà installé un peu partout. Ça tombe bien, car pas besoin de sortir de chez vous pour connaître les dernières news en matière de web et numérique ! Que vous propose-t-on de découvrir cette semaine ?

La chasse aux fakes news se poursuit en Europe

facebook

Comme on en avait parlé dans une précédente chronique hebdo , le bras de fer se durcit entre les réseaux sociaux et les fake news. La désinformation a en effet pris un véritable tournant politique au lendemain de l’élection du nouveau président américain Donald Trump. Afin de lutter contre celle-ci, Facebook a pris les devants en Allemagne en déployant une fonctionnalité filtrant les informations qui apparaissent sur le fil d’actualité. Le problème des fake news y est en effet de plus en plus évoqué par les autorités si bien que des mesures concrètes anti-désinformation vont être mises en place. Cela se traduira concrètement par :
– Le marquage d’informations contestables en rouge
– Leur apparition largement minorée dans le fil d’actualité
– Une indication auprès des utilisateurs lorsqu’ils souhaitent partager l’information jugée erronée
Ce système de filtrage aurait été instauré à l’aide d’une organisation du nom de Correctiv et chargée des vérifier puis valider ou non une info pour le célèbre réseau social. Ainsi, des utilisateurs indiquant qu’un article est mensonger font indirectement procéder à sa relecture par l’organisation qui valide ou non l’information après une minutieuse analyse.

Ça n’est pas la première fois que l’Allemagne s’intéresse à la chasse au fake news. Angela Merkel avait d’ores et déjà abordé cette question et, fin décembre dernier, le gouvernement allemand avait fait part de son souhait d’une proposition de loi obligeant Facebook à payer 500 000 euros pour toute publication fautive non supprimée dans les 24h. Cerise sur le gâteau : les élections parlementaires (équivalent de nos élections présidentielles) auront lieu cette année aussi et les autorités craignent que les fake news n’influencent, à tord, les électeurs.

Neon, l’avenir des navigateurs web ?

Opera a lancé le 12 janvier dernier un tout nouveau navigateur, du nom de Neon. Depuis, les utilisateurs et sites spécialisés ne tarissent pas d’éloges à son sujet. Les habitudes de navigation ne sont certes pas les mêmes, mais proposent un usage plus épuré grâce à une interface simple, rapide et fluide. On vous propose un premier aperçu via la vidéo ci-dessous, et n’hésitez-pas à laisser un commentaire une fois que vous l’aurez testé pour nous faire part de vos avis sur ce nouveau navigateur.

Deux nouvelles fonctionnalités Snapchat

L’appli tant populaire auprès des ados vient s’enrichir de deux nouvelles fonctionnalités : notre story et une barre de recherche. Cette dernière permet de rechercher amis ou stories sur la fameuse appli. Idéal lorsque l’on communique avec beaucoup d’autres « snappeurs » . Et pour « Notre Story », dans les faits, comment cela se passe-t-il ? « Notre story » va plus loin que la « Story » c

recherche-snapchat
lassique (qui rappelons-le est accessible à tous les amis que vous avez ajoutés sur Snapchat) car les snaps qui y sont postés sont publics, afin que chacun dans le monde puisse les voir ! De plus, les snaps sont géolocalisés. Si l’idée surfe bien sur le concept de Snapchat (partage instantané et éphémère avec les autres « snappeurs »), on peut néanmoins se poser une question essentielle : et les risques pour la vie privée dans tout cela ? Certes, les usagers savent que leur snap est publié aux yeux de tous, mais prend on vraiment conscience des dangers qui en découlent lorsque l’on a entre 10 et 15 ans par exemple ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Iprotego 445 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte